US

Pelé, Rekik, Rolando, Cabella, Alessandrini, Sarr et Anguissa, seuls rescapés de cet OM 2015/2016

par

L’Olympique de Marseille s’attend à un été mouvementé. En effet, à moins que le club ne soit racheté avant le passage devant la DNCG, l’OM va devoir combler un énorme déficit dû notamment à une bien triste saison (13ème en championnat, alors que le club avait misé sur une qualification européenne) et c’est certainement Michy Batshuayi, meilleur valeur marchande du club, qui va en faire les frais. Mais qui fera parti de la prochaine aventure ? La Provence a tenté de répondre à cette question et peur de joueurs auront une nouvelle chance sous le maillot phocéen…

Du côté des gardiens, Steve Mandanda ne devrait pas repartir pour une saison supplémentaire et devrait même quitter ses coéquipiers sans rapporter le moindre sous. Les seules bonnes nouvelles liées à ce départ sont l’économie d’un gros salaire, mais aussi une place pour le jeune Julien Fabri, auteur d’une très bonne saison à Bourg en Bresse (10ème Ligue 2). Ce dernier devrait venir concurrencer un Yohan Pelé qui attend également ce départ pour se montrer. Peu utilisé à Nancy, Brice Samba a peu de chance de devenir le successeur d’Il Fenomeno.

Le secteur défensif et notamment ses couloirs devraient être fortement chamboulés puisque Javier Manquillo et Paolo De Ceglie n’étaient que prêtés, tandis que Brice Dja Djédjé et Benjamin Mendy pourraient être vendus en Angleterre. Dans l’axe, seul Nicolas Nkoulou qui est en fin de contrat devrait s’en aller. Arrivés l’été dernier, Rekik et Rolando pourraient former la future charnière du club, en attendant de possibles renforts. A moins que la direction du club ne donne une chance à ses jeunes comme Sparagna, cantonné en CFA cette saison, ou encore Doria, Aloé et Andonian qui étaient respectivement prêtés à Grenade, Valenciennes et Dijon.

En ce qui concerne le milieu de terrain, l’OM a souvent été mis en difficulté, sans sa paire Lassana Diarra-Mauricio Isla et malheureusement, le départ des deux joueurs est quasiment acté à 100%. Le premier est dans le viseur des meilleurs clubs européens, alors que le second verra son prêt se terminer. La situation est la même pour Lucas Silva qui était arrivé en provenance du Real Madrid en prêt. Alaixys Romao arrivent lui en fin de contrat et ne sera pas prolongé. La situation reste encore flou pour Diaby qui n’a plus qu’un an de contrat ou encore Barrada qui intéresse plusieurs clubs du Golfe. En ce qui concerne Mario Lemina, la Juventus a déjà levé son option d’achat et il ne reviendra pas sur la Canebière. En conclusion, seul Zambo Anguissa qui a récupéré un peu de temps de jeu depuis le départ de Michel, ne devrait pas faire ses valises.

Offensivement, si le départ de Michy Batshuayi devrait faire beaucoup de mal au club au vue de ses statistiques (17 buts et 9 passes décisives en Ligue 1), le club va devoir obligatoirement recruter puisque Steven Fletcher, prêté par Sunderland et en fin de contrat avec les Black Cats, ne devrait pas être conservé (1 but et 2 passes décisives en 11 apparitions de Ligue 1). Le futur attaquant de l’OM ne pourra d’ailleurs peut-être pas profiter de George Kevin Nkoudou qui aurait tapé dans l’oeil de plusieurs écuries britanniques. Déjà proche d’un départ cet hiver, Lucas Ocampos ne sera pas retenu en cas de belle offres. En définitif, seul Bouna Sarr, Romain Alessandrini, qui n’ont pas été éblouissants cette saison, et Rémy Cabella qui a vu son option d’achat levée, devraient rester dans ce secteur.

Au final moins de 10 joueurs devraient de nouveau fouler la pelouse du Stade Vélodrome la saison prochaine. Affaire à suivre…

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.