US

OM : les pires et meilleurs tirages en Europa League

par

Avant d’affronter Guingamp, l’Olympique de Marseille connaîtra ses adversaires en Europa League. Voici les meilleurs et pires tirages que le club pourrait avoir.

Les chapeaux

– Chapeau 1 : Schalke, Borussia Dortmund, FC Basel, Napoli, Tottenham, Ajax, Villarreal CF, Rubin Kazan, Athletic Club, Sporting CP, Marseille, Dnipro Dnipropetrovsk.

– Chapeau 2 : Braga, Fiorentina, Lazio, Anderlecht, Liverpool, AZ Alkmaar, Viktoria Plze?, Club Brugge, PAOK, Celtic, Be?ikta?, APOEL.

– Chapeau 3 : Monaco, Sparta Prague, Fenerbahçe, Legia Warszawa, Bordeaux, Lokomotiv Moskva, Lech Pozna?, Saint-Étienne, Slovan Liberec, Augsburg, Rapid Wien, Krasnodar.

– Chapeau 4 : Partizan, Asteras Tripolis, Belenenses, Rosenborg, Qaraba?, Molde, Dinamo Minsk, Groningen, Sion, Midtjylland, Skënderbeu, Qäbälä.

L’avenir de l’OM se trouve dans les boules de l’homme ci-dessous.

Le pire tirage

En étant dans le chapeau 1, l’OM s’évite déjà quelques grosses écuries comme Dortmund, Tottenham ou le Napoli. Pratique.

Mais le chapeau 2  n’est pas mal non plus et Marseille pourrait avoir fort à faire pour se qualifier.

Avec un peu de malchance, les hommes de Michel pourraient se retrouver à jouer contre Liverpool, Fenerbahçe et le Partizan Belgrade.

Pour affronter Liverpool, cette fois-ci, Mathieu Valbuena ne sera pas là.

Le meilleur tirage

Dans le cas inverse, l’OM pourrait se retrouver avec un groupe sympathique.

Avec un peu de chance au tirage, le club marseillais pourrait tirer le Lech Poznan (Pologne), le Viktoria Plzen (Republique Tchèque) et le club hollandais du FC Groningen.

Un tirage qui assurerait quasiment la place de l’OM en 16èmes de finale de la compétition.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.