US

Monaco veut garder au maximum son effectif

par

Et si l’AS Monaco n’était pas obligé de vendre ses meilleurs joueurs ? En effet, la bonne saison des monégasques se répercute sur le plan financier et Vadim Vasyliev, le vice président de l’ASM, a confirmé à Téléfoot que le club n’avait pas besoin de vendre. Associé cela à l’approche de la Coupe du Monde 2018 et le club asémiste a les meilleurs arguments pour conserver au mieux ses joueurs.

Premièrement, ce qui est différent, nous n’avons pas besoin de vendre, le budget est équilibré, le modèle économique et sportif marche. Aucun joueur ne m’a fait part de son envie de partir. Nous allons discuter tranquillement, mais avec la Coupe Du Monde ni Thomas ni Kilian ni Bernardo n’ont envie de partir. Oui nous allons tout faire pour les garder. Notre souhait c’est que Falcao reste, nous n’avons pas encore discuté prolongation. Nous sommes d’accord avec les joueurs sur le fait que ce n’est pas le moment de discuter. Il faut rester concentré sur la fin de saison, remporter un trophée et voir ce qui est le mieux pour le club et pour les joueurs (…) une chose que je peux vous dire, Monaco aura une équipe très compétitive l’année prochaine. Nous allons discuter avec tous les joueurs, mais aujourd’hui ça ne sert à rien de donner des chiffres.

A noter que Vasyliev a également affirmé que l’entraineur portugais du club, Leonardo Jardim serait également présent la saison prochaine, malgré les nombreuses convoitises qu’il suscite.

Leonardo est sous contrat, il est très content, nous sommes très contents aussi, je ne vois pas de raisons qu’il parte.

Retrouvez toute l'actu mercato de ASM - Monaco

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.