US

Monaco : les raisons d’y croire

par

L’AS Monaco peut-il rééditer l’exploit de 2004 ? La formation avait accédé à la finale de la Ligue des Champions suite à un parcours exceptionnel. Cette année, la tâche s’annonce plus corsée mais les Monégasques ont des arguments à faire valoir. Première étape, le quart de finale face à la Juventus de Turin ce soir.

Monaco est impérial à l’extérieur

10 victoires à l’extérieur cette saison pour l’ASM en Ligue 1 ! C’est aussi bien que le Bayern Munich ou Chelsea dans leur championnat. Ajoutez à cela l’exploit à l’Emirates Stadium face à Arsenal,la victoire à Leverkusen et le nul à Saint-Pétersbourg. Monaco sait voyager : ce déplacement à Turin n’a pas de quoi leur faire peur ! Ci-dessous, le bilan de Monaco à l’extérieur :

 

L’ASM, meilleure défense d’Europe

Tout comme le Bayern Munich et l’Atlético Madrid, Monaco n’a pris que 4 buts sur les 8 matchs qu’ils ont disputés. Un bon acquis sur lequel les Monégasques doivent se reposer. Attention tout de même, la Juve marque environ 1,5 buts par match…

Peu d’Histoire

Bien que proches géographiquement, les deux équipes se sont très peu rencontrées en compétition officielle. Les deux seules confrontations remontent à 1998, lorsque Turinois et Monégasques s’étaient disputés une place en finale de la Ligue des Champions. La Juve était sortie vainqueur du duel mais les deux équipes avaient remporté un match.


Pogba et Pirlo sont absents

Blessés, les deux joueurs vont manquer ce choc face à Monaco. Au milieu de terrain les deux joueurs sont incontournables dans le jeu de la Vieille Dame. L’expérience de Pirlo, primordiale dans ce genre de rencontre, fera sûrement défaut aux Bianconeris tandis que Monaco pourra s’appuyer sur ses joueurs majeurs (Toulalan, Berbatov et Carvalho).

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.