FR

Ligue 1 : nos pronostics pour la 18ème journée

par

La rédac donne ses pronostics pour la dix-huitième journée de Ligue 1 Conforama.

Ligue 1 : nos pronostics pour la 18ème journée

La dix-huitième journée de Ligue 1 débute ce soir avec un match entre deux équipes qui visent les places européennes : LOSC – Montpellier, une affiche dont on vous parle ici.

Demain à 17h30, l’Olympique de Marseille d’un Alvaro Gonzalez amoureux de l’OM voudra poursuivre sa belle série face au FC Metz, 18ème du classement.

A 20h, un duel de mal classés opposera Amiens et Dijon. Angers recevra l’AS Monaco, qui a des vues sur un défenseur français bien connu du FC Barcelone. L’OGC Nice devra faire sans Youcef Atal face à Brest alors que le FC Nantes, qui ne devrait pas accueillir de recrues au prochain mercato, ira à Nîmes, lanterne rouge de Ligue 1.

Dimanche, Bordeaux reçoit Strasbourg à 15h. A 17h, le Stade Rennais, qui a récemment prolongé Benjamin Bourigeaud, reçoit un Olympique Lyonnais qui au contraire, devrait voir Marcelo quitter le club cet hiver.

Enfin, le grand match de cette journée opposera l’AS Saint-Etienne, qui pourrait opérer un profond remaniement lors du prochain mercato, au Paris Saint-Germain d’un Kylian Mbappé ayant inscrit 100 buts en clubs. L’ambiance sera chaude pour le dernier match de 2019 au Chaudron !

MatchsBabacarCédricJohanThomas
LOSC – MHSCNulNulLilleNul
Metz – OMOMOMOMOM
Amiens – DijonAmiensNulDijonAmiens
Angers – MonacoNulNulNulAngers
Brest – NiceBrestNiceBrestNul
Nîmes – NantesNantesNantesNîmesNantes
TFC – ReimsNulTFCNulReims
Bordeaux – StrasbourgBordeauxBordeauxBordeauxNul
OL – RennesOLNulOLLyon
ASSE – PSGPSGPSGPSGPSG

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.