US

La Juve remplit ses tablettes

par

Actuellement premier de Serie A, la Juventus s’est aperçue que le changement peut payer et si plusieurs joueurs, devenus indésirable, devraient donc quitter les Bianconero (cf article : Juve : 7 joueurs pourraient rendre leur maillot), chaque départs sera palliés.

En défense, la Vieille Dame serait toujours à la recherche d’un latéral gauche, mais surtout d’un défenseur central. Pour le latéral, la formation italienne ne lâcherait pas Gareth Bale (Tottenham) et Alexsandar Kolarov (Manchester City), selon le Daily Mail. Le nom du jeune brésilien, Gabriel Baldissera (15 ans) aurait également été évoqué. En ce qui concerne le stoppeur, ces derniers hésiteraient encore entre 5 joueurs, d’après la presse européenne : Bruno Alves (Zenith), Matt Hummels (Borussia Dortmund), Aurelien Chedjou (Lille), Younes Kaboul (Tottenham) et Martin Skrtel (Liverpool). A noter que les italiens pourraient inclure Elia dans la transaction.

Du côté du milieu de terrain, le staff piémontais aurait plusieurs pistes. Il y en a des connues comme Patrick Herrmann (Borussia Mönchengladbach), Zdravko Kuzmanovic (Stuttgart) et Riccardo Montolivo (Fiorentina), selon Itasport, et des nouvelles tels que Tim Cahill (Everton), Petr Jiracek (Viktoria Plzen) et Marco Padalino (Sampdoria), comme on peut lire dans les médias européens.

Pour finir, en ce qui concerne l’attaque, la Vecchia Signora aurait deux nouveaux noms en tête. Ceux de Jeda et Emiliano Alfaro, si l’on en croit Tuttosport. Le premier évolue actuellement à Novara, tandis que le second porte le maillot de Montevideo.

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester City

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.