« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Jour J pour Patrick Vieira

Jour J pour Patrick Vieira

Amené a succéder à Lucien Favre à la tête de l’OGC Nice, Patrick Vieira a tenu sa première conférence de presse aujourd’hui, après avoir dirigé son premier entraînement.

Interrogé par les journalistes présents, il a fait part de sa satisfaction de débuter sa saison.

J’attendais ça avec impatience. J’avais vraiment hâte de retrouver les joueurs pour discuter avec eux de la saison.

Toutefois, le nouveau coach des Aiglons a du faire sans deux joueurs lors de cette reprise, et pas n’importe lesquels.

En effet, Mario Balotelli et Alassane Pléa n’étaient pas présents au centre d’entraînement du Gym. Forcément, ces absences ont soulevé des interrogations auxquelles Vieira a répondu.

Je n’ai pas d’information. Il était prévu d’avoir tous les joueurs. Malheureusement, ces deux joueurs n’étaient pas là ce matin. On prend acte et on en discutera avec le président plus tard.

Sur son compte Twitter, Pléa a affirmé que son absence était due à des raisons personnelles.

En revanche, celle de Balotelli semble encore inexpliquée. Vieira l’a confirmé lorsque le cas de l’attaquant italien est revenu sur la table.

Ce qui est sûr, c’est qu’il n’était pas là et que ce n’était pas prévu.

Son absence est-elle due aux rumeurs de départ qui l’envoient du côté de Marseille et plus récemment de Fenerbahçe ? Fort possible.

Quoi qu’il en soit, l’ancien coach du New-York City FC, qui s’est montré satisfait de l’arrivée des « deux bonnes recrues » Hérelle et Danilo, ne s’en inquiète pas outre mesure.

Si Mario devait partir, il y a des noms, et des gens qui travaillent dur pour essayer de les faire venir.

Pour sa première conférence de presse en tant qu’entraîneur en Ligue 1, Patrick Vieira s’est montré souriant et confiant malgré l’absence de son duo d’attaquant.

Désormais, l’ancien champion du Monde espère sûrement marcher sur les traces de Didier Deschamps, champion avec l’OM pour sa première saison, ou de Laurent Blanc, champion avec Bordeaux pour sa deuxième saison puis plus tard avec le PSG.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news OGC Nice t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter