US

JM Aulas : 3 nouvelles idées pour que l’OL remporte la Ligue 1

par

Le président de l’Olympique Lyonnais tente d’activer tous les leviers pour que son équipe remporte le Championnat de France. La semaine dernière, Aulas expliquait que Zlatan Ibrahimovic ne pouvait pas jouer face à Nantes pour un vice de forme dans le dossier de sa suspension. Hier, nouvelle sortie du président : il veut récupérer les points du match face à Lens car le club artésien semble avoir des problèmes administratifs. 

Pour aider Jean-Michel à faire gagner son équipe, on lui donne quelques idées supplémentaires. 

Un échange Gourcuff contre 3 points

Dans l’obligation de réaliser un sans faute, les Lyonnais vont se frotter dans 2 semaines aux Girondins de Bordeaux à Gerland. Pour s’assurer de la victoire, Jean-Michel Aulas pourrait négocier avec Jean-Louis Triaud, le président bordelais, les 3 points contre un départ facilité de Gourcuff vers la Gironde.

Exiger une suspension prolongée pour Verratti et Motta

Suite à leurs cartons jaunes pris hier, Marco Verratti et Thiago Motta seront suspendus face à Montpellier lors de la 37ème journée. Jean-Michel Aulas pourrait utiliser tous les recours administratifs pour faire en sorte que les deux joueurs italiens soient suspendus pour le reste de la saison. Sans eux, le PSG est moins fort.

Demander des points supplémentaires de fair-play

Au classement du fair-play, l’Olympique Lyonnais (5ème) est juste devant le Paris Saint-Germain (6ème). Une faille que pourrait exploiter le président Aulas. Pour dépasser le PSG, le dirigeant de l’OL pourrait demander à la Ligue d’attribuer des points supplémentaires à son équipe. (via l’equipe.fr)

Tous les moyens sont bons pour devenir Champion de France !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.