MD

Inter : Vers un mercato agité ?

par

Éliminé en 1/8ème de finale de Ligue des Champions, en 1/4 de finale de Coupe d’Italie et actuellement 7ème de Serie A, l’Inter Milan est en passe de rater sa saison et pourrait ne pas disputer de Coupe d’Europe la saison prochaine. De ce fait, Massimo Moratti, le président intériste, compte bien bouleverser son effectif, notamment le rajeunir, mais aussi pour apporter de la qualité.

Au rayon des départs, si Maicon, Milito, Muntari et Sneijder alimentent les colonnes transferts, Cristian Chivu, Andrea Ranocchia et Giampaolo Pazzini devraient les remplir un peu plus. En effet, le premier est libre en juin prochain et intéresserait Naples, la Juve, le Bayern Munich et le PSG, tandis que les deux suivants n’arrivent pas à convaincre leurs dirigeants. Pazzini n’a inscrit que 5 buts en 28 matchs de championnat, tandis que Ranocchia n’a, lui, disputé que 9 rencontres de Serie A. Le défenseur serait piste par le PSG, la Juve et le Torino qui s’apprête à remonter en Serie A, tandis que l’attaquant aurait des touches avec l’Anzhi et le PSG, d’après La Gazzetta dello Sport.  

Du côté des arrivées, les Nerazzurri auraient inscrits de nouveaux noms sur leurs tablettes. Il s’agirait de Douglas, le défenseur de Twente, selon The Sun, Paulo Dybala, l’attaquant de l’Instituto Cordoba et Ibrahim Afellay, l’ailier du FC Barcelone, d’après Itasportpress, Rodney Sneijder, le milieu de l’Ajax Amsterdam, actuellement prêté à Utrecht, et Alejandro Gomez, le milieu de Catane, si l’on en croit TMW, ainsi que Igor Lichnovsky, le défenseur chilien de l’Universidad de Chile, comme le révèle La Gazzetta dello Sport.

En ce qui concerne le défenseur chilien, des négociations auraient déjà été entamées et celle-ci seraient à un stade très avancées. La direction lombarde discuterait également avec les Blaugranas et une première offre de 8 millions d’euros aurait déjà été formulée.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.