US

Frédéric Paquet dresse le bilan du mercato

par

Le directeur général de l’ASSE a évoqué l’intersaison écoulée.

À l’instar de Bertrand Desplat pour Guingamp et Waldemar Kita pour Nantes, Frédéric Paquet a évoqué le mercato.

Il en a eu justement eu l’occasion lors de la présentation de la dernière recrue en date : Yannis Salibur.

Le club a atteint les quatre objectifs qu’il s’était fixé : former une équipe compétitive ; recruter des joueurs talentueux et expérimentés comme Wahbi Khazri, Rémy Cabella, Timothée Kolodziejczak et Yannis Salibur mais aussi conserver les cadres tels que Mathieu Debuchy, Yann M’VIla et Neven Subotic qui nous avaient rejoints lors du précédent mercato hivernal.

Les deux autres objectifs étaient axés sur la formation et la jeunesse.

Intégrer des jeunes formés au club ; anticiper et investir sur des joueurs à potentiel, ce que nous avons fait en recrutant Franck Honorat tout en le laissant à la disposition de Clermont pour qu’il puisse s’aguerrir.

Yannis Salibur, dernière recrue en date des Verts

Alors que Jean-Louis Gasset avait quelque peu mis la pression sur la direction, Paquet assure que l’unité à été totale entre les parties.

Ces quatre objectifs ont été atteints grâce aux efforts financiers consentis par les actionnaires. Ils nous ont donné les moyens de constituer un groupe performant. Toutes les décisions ont été prises de manière collégiale et c’est qu’il faut aussi souligner. Les actionnaires, la direction générale et la direction sportive ont été guidés par une vraie unité de pensée.

Malgré les seize départs opérés par le club cet été, les cinq arrivées évoquées (Khazri, Kolodziejczak, Honorat et Cabella) ont renforcé l’ASSE qualitativement.

L’objectif annoncé par le directeur général de l’ASSE est clair: « finir le plus haut possible derrière les quatre intouchables » que sont le PSG, Monaco, l’OL et l’OM.

Retrouvez toute l'actu mercato de AS Saint-Etienne / ASSE

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.