US

FC Lorient : les 5 choses à savoir avant la reprise

par

Les Merlus veulent s’éviter une nouvelle saison galère en obtenant le maintien plus rapidement qu’en 2014/2015. Les hommes de Sylvain Ripoll vont devoir s'employer.

1/ Le 11 type

 

2/ Le gros coup du mercato

Ce n’est pas du côté des arrivées qu’il faut regarder mais les départs.

Lorient a réussi à faire une grosse plus-value en revendant à Aston Villa Jordan Ayew pour 17 M€.

Le joueur, acheté 4 M€, a marqué 12 buts en Ligue 1 en 2014/2015 et largement participé à la survie de son club dans l’élite.

Le revendre aussi vite à ce prix là, c’est une belle prouesse.

3/ Les maillots

Rien de très surprenant à Lorient cette saison au niveau des maillots. A noter que le « away » est assez sympa.

4/ Pourquoi ils vont revivre une saison compliquée

La suite de Christian Gourcuff semble dure à assurée pour Sylvain Ripoll.

L’équipe du FC Lorient arrive en fin de cycle et pourrait flirter avec la zone dangereuse jusqu’en mai 2016.

La perte de leur buteur va être difficile à avaler alors que celui-ci montrait de beaux signes d’intégration dans l’équipe en fin de saison dernière.

Lorient pourrait être sauvée par ses tauliers en défense et au milieu.

5/ Le truc en plus

Pour essayer d’accrocher le maintien, les Lorientais ont un renfort de poids : leur speaker.

Au stade du Moustoir, l’homme est à fond derrière son équipe et pousse les supporters.

On a pu voir lors du documentaire J38 sur Canal +, qu’il avait vraiment le coeur Merlu.

Retrouvez toutes les présentations des 20 équipes de L1 ici

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Lorient

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.