US

A l’OM, c’est dégraissage et bonnes affaires cet été

par

Neuvième de Ligue 1, l’Olympique de Marseille va vivre un mercato très difficile et ce n’est pas une victoire en coupe de la Ligue qui devrait arranger les choses. En effet, l’OM va devoir dégraisser quitte à vendre quelques joueurs cadres cet été et L’Equipe a déjà tiré un premier portrait du mercato olympien.

Qui seront les victimes de l’opération dégraissage?

Si Steve Mandanda, Rod Fanni, Stéphane M’Bia, Souleymane Diawara, Benoît Cheyrou, Nicolas N’Koulou, André Ayew, César Azpilicueta et Morgan Amalfitano ne devrait pas être vendus, sauf offre exceptionnelle, Mathieu Valbuena ainsi que Loïc Rémy pourraient eux quitter leurs coéquipiers à l’issue de la saison.

Néanmoins, les deux internationaux français ne sont pas les seuls à être autorisés à quitter  le navire puisque Gennaro Bracigliano, Jérémy Morel, Charles Kaboré, Brandao, André-Pierre Gignac et Alou Diarra ne devraient également pas être retenus. Un autre joueur pourrait aussi faire ses valises avant l’issue de son contrat, mais sous forme de prêt. Il s’agirait de Jordan Ayew.

Au rayon des fins de contrats, Jean-Philippe Sabo, Elinton Andrade, Djimi Traoré et Cédric D’Ulivo ne devraient, sauf énorme surprise, être conservés et seront donc à la recherche d’un nouveau club dès le mois de juillet.

Quels seront les futurs visage de l’OM

En manque de moyens financiers cette année (avec notamment un stade en travaux), la direction phocéenne ne peut plus se permettre de dépenser de grosses sommes cet été comme c’était le cas pour Gignac, Rémy ou encore Lucho Gonzales ces dernières saisons. De ce fait, l’heure est aux bonnes affaires, comme on vous l’évoquait déjà il y a quelques semaines (cf article Quelles recrues pour l’OM cet été?)

Au niveau du gardien de but, les marseillais devraient se mettre à la recherche d’une nouvelle doublure, voire d’un nouveau numéro 1, et si les dernières pistes menaient à Steeve Elana (Brest) ainsi qu’à Guillermo Ochoa (Ajaccio) qui seront tous les deux libres de s’engager avec la formation qu’ils souhaitent, c’est finalement le portier des Aiglons, David Ospina qui seraient en tête de liste, selon le 10 Sport. José Anigo aurait même déjà pris quelques contacts auprès de l’entourage du joueurs.

Du côté de la défense, divers noms ont déjà été évoqué par les médias, tels que Dragovic (FC Bâle) ou encore Hector Moreno (Espanyol), mais le premier est très courtisé et le second trop cher. De ce fait, La Gazette des Transferts croit savoir que c’est vers Arsenal que Deschamps pourrait se tourner et notamment pour Sébastien Squillaci qu’il a coaché à Monaco. Outre Squilacci, l’OM aurait également un œil sur Kostas Manolas, selon le média grec Sport Day. Jean-Philippe Durand devrait d’ailleurs aller observer le défenseur grec  de l’AEK Athènes face à l’Atromitos.

Le milieu de terrain sera très probablement chamboulé et quelques nouvelles têtes devraient faire leurs apparitions pour pallier le vide laissé (et toujours pas comblé) par Lucho ainsi que pour remplacer les probables départs de Kaboré, Diarra et Valbuena. Si on vous a déjà relayé les pistes Flamini (Milan AC), Mavuba (LOSC) et Hamouma (Caen), L’Equipe révèle que Renaud Cohade (VAFC), libre dans 2 mois, serait suivi de près au même titre que Romain Alessandrini (Clermont). Pour finir, l’OM devrait également se renseigner sur Lorik Cana (Lazio) qui a récemment déclaré qu’il était prêt à revenir.

Si ça devrait bouger au milieu de terrain, le plus grand chantier de l’OM cet été sera très certainement l’attaque. A ce propos, si les noms de Ryan Mendes (Le Havre), Florian Raspentino (Nantes), Olivier Giroud (Montpellier) ou encore Guillaume Hoarau (PSG) ont récemment été évoqués, les dirigeants phocéens se tourneraient désormais vers l’Afrique où deux buteurs nigérians auraient séduits les olympiens, d’après Super Sport. Il s’agirait de Mustapha Babadidi (Gombe United) et Chikeluba Ofoedu (Enugu Rangers).

 

Quoi qu’il en soit le mercato de l’OM devrait rimer avec « dégraissage » et « bonnes affaires ».

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.