US

Diawara courtisé par le LOSC

par

Depuis la fin de son bail avec l‘Olympique de Marseille, le défenseur central sénégalais est libre de tout contrat. Son départ a d’ailleurs fait beaucoup de bruit, puisque suite à celui-ci, les dirigeants du club phocéen ont décidé de retirer le numéro 21. Une décision pour le moins surprenante, car on ne peut pas dire que le joueur ait marqué l’histoire du club, mais qui serait une manière de remercier le joueur sans trop lui manquer de respect. En janvier, la promesse d’un nouveau contrat lui avait été faite, et le joueur n’a finalement vu aucune offre lui parvenir.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, Souleymane Diawara est à la recherche d’un nouveau club. Et si l’on en croit les informations de France Football, sa prochaine destination pourrait bien être le LOSC.

En effet, la Roma de Rudi Garcia semble véritablement déterminée à s’attacher les services de Marko Basa. Si les négociations sont en cours, et qu’aucun accord n’a encore été trouvé, le club de la Louve semble tout de même en mesure de convaincre les dirigeants nordistes. Il leur faudrait donc pallier au départ du Monténégrin, et c’est dans ce contexte qu’ils songeraient à Diawara.

Mais auront-ils les moyens financiers de convaincre le joueur? Car à Marseille, celui-ci percevait pas moins de 2,6 millions d’euros par an. Un salaire que ne peut pas lui offrir le LOSC. Il faudrait donc qu’il accepte de faire un effort financier. Ce qui n’est pas le fort des footballeurs.

Sinon, Diawara pourrait également rebondir en Chine.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.