US

BILIC veut une meilleure offre ! L’OM se rapproche des 30 millions !

par

Considéré comme l’une des priorités de l’OM, Dimitri Payet est encore loin du club phocéen. En effet, les deux premières offres du club marseillais n’ont pas convaincu les dirigeants de West Ham de lâcher leur joueur et Slaven Bilic, l’entraineur des Hammers, en a rajouté une couche en mettant la pression sur Marseille dans ce dossier : « Nous n’allons pas vendre au rabais notre meilleur joueur juste parce qu’il veut rentrer chez lui. Cette situation n’est pas bonne pour lui. Pas bonne pour le club. Pas bonne pour le football. Une troisième offre de l’OM ? La balle est dans leur camp. Maintenant, ils doivent passer aux actes. Son départ n’est pas inéluctable, rien n’a changé depuis la semaine dernière. Nous avons une position, et des demandes, et elles sont toujours les mêmes.»

Si l’on en croit le Daily Mail, l’Olympique de Marseille a bien entendu le message et aurait formulé une troisième proposition, estimée à 29 millions d’euros, au club londonien pour le milieu offensif français de 29 ans, auteur de 2 buts en 18 rencontres de Premier League. Si celle-ci ne correspond pas au montant réclamé par les anglais (34 millions d’euros), elle pourrait quand même faire réfléchir la formation britannique.

A noter qu’en cas de refus, Jacques-Henri Eyraud pourrait ne pas surenchérir sur ce dossier. En effet, le président marseillais a profité de la présentation de Sanson pour affirmer que le club n’est pas « un carnet de chèques monté sur crampons.»

 

 

 

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.