US

Aulas ne veut toujours pas de joker !

par

Aldo Kalulu a récemment rejoint Nabil Fekir à l’infirmerie pour plusieurs semaines. Une mauvaise nouvelle pour les Gones qui vont devoir s’appuyer sur un Lacazette en manque d’efficacité, Claudio Beauvue et le jeune Cornet. Néanmoins, même s’il en a le droit, le président lyonnais, Jean-Michel Aulas, ne veut toujours pas faire appel à un joker médical, comme il l’a expliqué sur BeIn Sports : « On a bien analysé les choses, les difficultés que l’on a sont des difficultés qui sont dues aux blessures d’un certain nombre de nos attaquants, mais ces attaquants vont revenir. On a, c’est vrai, avec Aldo Kalulu une blessure de deux mois, probablement peut-être un peu moins. Nabil, c’est là où il fallait se poser la question, mais je pense qu’Aldo va revenir d’ici la fin de l’année. Claudio, dont le talent n’est pas à remettre en cause a du mal à s’intégrer dans l’équipe, donc quid d’un joueur qui arriverait et mettrait évidemment un coup au moral psychologique et fantastique à Claudio et aux autres, à Maxwell en particulier ? On a vu l’entrée de ce très jeune joueur de 19 ans, très rapide. Quand on ajoute à des attaquants blessés un certain nombre d’attaquants qui n’ont pas encore joué à Lyon, on peut avoir, comme avec nos recrues de cette année, un petit peu de décalage à la mise en œuvre. Les joueurs qui arrivent ne sont jamais présents tout de suite (…) Je ne fais pas partie du staff technique, mais j’écoute. On a encore de jeunes attaquants derrière, donc il faut bien connaître l’intérieur du club pour imaginer qu’on peut jouer peut-être de manière un peu différente.»

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.