US

AS Roma : Six départs en vues?

par

L’AS Roma compte bien être actif cet hiver. Néanmoins, pour être actif, il faut des liquidités et dégraisser son effectif pour libérer des places. De ce fait, plusieurs joueurs pourraient quitter la capitale et notamment Stefano Okaka, Marco Cassetti, David Pizarro, Leandro Greco, Gabriel Heinze et Marco Boriello.

Les deux premiers  pourrait, selon le journal Il Messaggero, rejoindre Parme. L’attaquant pourrait faire l’objet d’une copropriété, tandis que le défenseur devrait être vendu à titre définitif. De son côté, le milieu chilien Pizarro, figurerait en bonne position sur les tablettes de Palerme, d’après Itasport.

En ce qui concerne Greco qui est libre en juin prochain, il serait en partance pour Turin et notamment la Juventus comme le rapporte Tuttosport. Ce dernier pourrait même faire le voyage avec Marco Boriello (cf article L’OM se fait souffler Boriello), à moins que ce dernier accepte de rejoindre l’OM. La formation française proposerait d’ailleurs un prêt payant à la hauteur de 500.000 euros avec une option d’achat de 7 millions d’euros, d’après RMC.

Pour finir, Gabriel Heinze, aurait, lui, l’opportunité de retourner chez lui, en Argentine. Si on vous relayait récemment la piste menant à River Plate (cf article Heinze avec Trezeguet à River?), l’ancien défenseur du PSG, du Real, de Mu et de l’OM, libre à l’issue de la saison, aurait également la possibilité de porter le maillot de Lanus. « Ce serait génial, parce que c’est un joueur qui pourrait nous apporter beaucoup. Nous sommes très intéressés, mais tout dépend de sa famille. Je lui ai parlé et m’a dit qu’il donnerait sa réponse au plus tard cette semaine. Ce serait un rêve  » a indiqué le président de Lanus, Nicolas Russo, sur une radio argentine.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.