US

Angers – LOSC, premier match de la 24ème journée de Ligue 1

par

Contenu commercial + 18

La 24ème journée de Ligue 1 va s’ouvrir avec un match entre le SCO d’Angers et le LOSC.

Pas de répit pour les Ligue 1-nistes ! À peine la 23ème journée terminée, la 24ème pointe déjà le bout de son nez, en ce vendredi 7 février. Et pour débuter les hostilités, cap à l’Ouest, dans le stade Raymond Kopa pour un match entre Angers et le LOSC. Sur les onze derniers matchs joués, les « Scoïstes » ont l’avantage avec cinq victoires. De son côté, les Dogues ont mordu dans le Maine à trois reprises, et la dernière fois que les deux équipes se sont séparés sur un match nul, c’était en 2017. Alors, quid de cette journée ?

Angers en danger

Même s’ils sont à domicile, le contexte ne sera pas forcément favorable pour le SCO d’Angers, qui a fait parler de lui cette semaine avec son président Saïd Chabane qui s’est retrouvé mis en examen pour agressions sexuelles. Si le silence radio a été décrété du côté de Stéphane Moulin et d’Olivier Pickeu, manager général du club, cette affaire aura forcément des répercussions sur le moral des troupes. Et avec deux défaites de suite dans les bagages, dont une en supériorité numérique face à l’AS Monaco, le moral et la confiance ne seront pas au beau fixe.

Du côté du LOSC, toujours quatrième de Ligue 1, ce déplacement se déroulera dans un contexte plus heureux. La troupe de Christophe Galtier reste sur deux succès d’affilée et a l’occasion de revenir à hauteur du Stade Rennais. Loïc Rémy, buteur cette semaine et qui espère que ces bonnes dispositions seront récompensées par une prolongation de contrat, devrait être présent aux côtés de Victor Osimhen et autres Jonathan Ikoné pour dynamiter la défense adverse.

  • Victoire Angers : 2,85
  • Match nul : 3
  • Victoire LOSC : 2,65

Pariez sur Angers – LOSC avec une offre de bienvenue PMU : Jusqu’à 100€ offerts

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.