FR

Les banderoles les plus drôles du football français

par

Les banderoles les plus drôles du football françaisParce que les chants et les animations de nos supporters français nous manquent, Les Transferts vous propose aujourd’hui un petit florilège des banderoles les plus drôles vues dans les stades de l’Hexagone.

« Un être vous manque et tout est dépeuplé ». En cette période de huit-clos, cette expression prend tout son sens. En effet, qu’est ce que le football sans supporters. Et qui dit « supporters » dit forcément « chambrage ». Les supporters rivalisent souvent d’inventivité pour déployer des banderoles toutes plus drôles les unes que les autres.

Dix banderoles qui nous font beaucoup rire

La descente qui ne passe pas

À l’issue de la saison 2010 2011 alors que le rival lillois remportait le championnat de Ligue 1, le RC Lens était relégué en seconde division. Les supporters, avec humour, déployèrent une banderole « À Lens, il n’y a que la buvette qui tourne » pour signifier leur mécontentement.

Rester propre

La rivalité entre le PSG et l’OM nous a souvent offerte de belles banderoles. Celle qui vous est désormais proposée avait faîte par les supporters parisiens lors de l’un de leurs nombreux affrontements. Retour en 2007.

Identité nationale partie 1

Recevant le Paris Saint-Germain en 2002, les supporters du virage sud bordelais ne s’étaient pas privé de chambrer le club francilien en sortant une banderole sur laquelle figurait : «L’été vous polluez nos plages, l’hiver nos montagnes, ce soir notre stade. Parisiens: le Sud-Ouest vous vomit»

Identité nationale partie 2

En réponse à la pique de leurs homologues du sud, les ultras parisiens du virage Auteuil leur avaient répondu à l’occasion d’un PSG-Bordeaux la saison suivante : «Bordeaux et le Sud-Ouest, c’est comme Nantes et la Bretagne: deux villes de merde en quête d’identité» suivie de «Vos montagnes? La dune du Pyla, ah, ah, ah».

Le COVID comme source d’inspiration

Malgré l’impossibilité de se rendre au stade pour exprimer leur colère contre les résultats de l’OM, les supporters ont tout de même décidé de leur transmettre un message.

L’argent ne fait pas le bonheur

Un soir de janvier 2016 voyait le PSG se déplacer à Geoffroy-Guichard. Les supporters des Verts, jouant souvent sur l’aspect financier du club parisien, avait ce soir là… encensé l’un de leur joueur. Vraiment ?

Un amour vache

Si la rivalité entre Montpellier et Nimes existe depuis de nombreuses années, les supporters n’en sont pas lassés et s’amusent encore à charrier leur rival respectif. Retour en 2018 lors de la réception du « NO » à la Mosson.

Une envie pressante ?

Les supporters de Lens ont beaucoup d’humour. La preuve encore avec cette banderole déployée lors de la saison 2017 2018 durant laquelle le club nordiste végétait dans le ventre mou du classement de Ligue 2.

Une affaire de gros sous

Suspecté d’avoir « acheté » la Ligue des Champions 1993, le club olympien est souvent victime de moqueries de la part des autres supporters. Valenciennes n’a pas non plus fait exception à la règle lors d’un match où l’équipe recevait l’OM.

Un chemin tout tracé

Lors de la saison 2012, le club de Nancy traverse une crise de but. Les joueurs ne parvenant plus à marquer, leurs supporters avaient décidé de les y aider… en leur indiquant la position du but. Tout en subtilité.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.