DE

Le 11 type des Espoirs Bleus pourrait jouer en A tellement il est dingue !

par

Didier Deschamps a donné sa liste pour les rencontres face à la Bulgarie et aux Pays-Bas hier. Pierre Mankowski, le sélectionneur des Espoirs en a fait de même. Et son équipe type fait saliver.

Le 11 type des Espoirs

Des Espoirs en grande forme

Les sélectionneurs rappellent régulièrement qu’ils donnent la priorité aux joueurs qui sont en forme.

Lorsqu’on voit le milieu de terrain et l’attaque des Espoirs français, on remarque qu’ils sont tous en train de casser la baraque depuis le début de la saison.

Le trio Rabiot, Tolisso et Bakayoko semble impressionnant et il a de quoi faire pâlir de nombreuses équipes nationales.

Dembélé, Dembélé et Lemar

Moussa et Ousmane ne sont pas de la même famille mais portent le même nom. Les deux semblent avoir la capacité de renverser une défense à n’importe quel moment.

Le joueur du Borussia s’est montré à son aise en Allemagne, enchaînant les grandes chevauchées au sein des équipes adverses et en réussissant à délivrer quelques caviars.

Moussa Dembélé est un nouveau venu. Il s’est fait remarqué ces derniers temps grâce à ses buts qu’il ne cesse de claquer au Celtic. D’ailleurs, il a tranquillement marqué un retourné face à Manchester City.

En équipe A, certains semblent moins bons

Quand on regarde la liste annoncée par Didier Deschamps hier, on se dit que certains Espoirs auraient largement leur place.

On pense notamment à Yohan Cabaye qui ne réalise pas de grandes prestations à Crystal Palace et Moussa Sissoko qui n’a joué que trois matchs de Premier League.

Devant c’est pareil, Gignac et Martial sont toujours là alors qu’ils ne semblent pas vraiment être à la hauteur. Dernière chance la semaine prochaine ?

Tu en veux encore ?

Aymeric Laporte enfin chez les Bleus !!!

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.