Sondage : est-il normal que Patrice Evra soit sifflé en EDF?

Hier soir avait lieu le premier match de l’Equipe de France, depuis le Mondial brésilien. L’occasion pour les supporters des Bleus de saluer le beau parcours de la sélection tricolore dans cette compétition.

Certes, il s’agissait clairement d’un match de reprise, dans l’intensité et le niveau de jeu affichés par les deux équipes. Mais l’ambiance était au rendez-vous et, avec la victoire des hommes de Didier Deschamps sur ce qui reste le champion du Monde 2010 et le double-champion du Monde en titre, la fête fut totale.

Seule ombre au tableau toutefois, dans cette belle soirée au Stade de France : les sifflets du public français à l’encontre de celui qui porte désormais les couleurs de la Juventus de Turin, Patrice Evra.

Si l’on s’évertue à croire que la plaie Knysna s’est cicatrisée, il n’en demeure pas moins que certains stigmates persistent, encore et toujours. Ce qui s’est passé à Saint-Denis en est bien la preuve. Les images du joueur déclarant ouverte « la chasse au traître » restent indubitablement gravées dans la mémoire collective.

Et sa sortie devant les caméras de Téléfoot, en octobre dernier, où il s’en est vivement pris à quelques journalistes n’a pas été pour améliorer son image. Surtout qu’à quelques jours de la double-confrontation la plus cruciale de l’ère Deschamps, le barrage face à l’Ukraine, le timing était on ne peut plus mal choisi.

Pourtant, depuis, Patrice Evra a fait amende honorable. Se montrant irréprochable, tant dans l’état d’esprit que face aux médias. Et de l’aveu de nombreux joueurs de l’Equipe de France, il joue un rôle prépondérant au sein du vestiaire. En juin dernier, Loïc Rémy le désignait même comme un « grand frère », pour tous.

C’est pourquoi la rédaction de Les-Transferts souhaite avoir votre avis.

Selon vous, est-il normal que l’on continue à Evra, quand ses coéquipiers eux, sont acclamés? N’est-il pas temps de tourner une bonne fois pour toute la page, à l’heure ou les Bleus n’ont jamais joui d’une si forte côté de popularité, ces dernières années? Surtout lorsque l’on connaît l’impact positif du latéral gauche sur ses partenaires. Ne pourrait-on oublier ce qui s’est passé, pour faire tous ensemble bloc derrière notre sélection nationale, en vue de l’Euro 2016?

Oui : il est normal qu’il soit sifflé.

Non : il faut arrêter.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable