Pourquoi les Bleus n’iront pas au Brésil (Billet d’humeur)

Depuis hier, et l’intervention du président de la FFF au sein du vestiaire des Bleus, on nous raconte que les joueurs ont pris conscience. Non mais franchement, de quoi nous parle-t-on là? C’est quoi cette connerie de prise de conscience? Ils ont pris conscience de quoi? Que s’ils perdaient sur l’ensemble des deux rencontres, ils n’allaient pas jouer la Coupe du Monde? Ah bien bravo! Alors on remercie Mr Noël le Graët d’avoir pris la peine de bien vouloir se déplacer, afin de leur faire « prendre conscience ». Et pour comprendre que pour remonter deux buts à l’extérieur, il va falloir en marquer deux ou plus chez nous, il leur faut un astrophysicien ou un prof des écoles?

Parce qu’ils pensaient quoi sérieusement, les quatorze (on ne va pas incriminer les remplaçants) tanches qui ont foulé la pelouse vendredi soir? Que de toute façon ils ne pouvaient pas perdre, parce qu’ils étaient l’Equipe de France? Que les ukrainiens s’ils jouent tous dans leur pays, c’est qu’ils sont loin d’être terribles, alors que eux jouent dans plus grands clubs d’Europe? Belle mentalité. On voit que si beaucoup de joueurs ont changé depuis, l’esprit Knysna est lui toujours là.

Mesdames, mesdemoiselles (on va se faire coincer par les Femen pour ça) et messieurs, je sais que la pilule va être difficile à avaler, mais j’ai une nouvelle à vous annoncer. Cela s’adresse à vous tous, amoureux du football : l’Equipe de France n’ira pas disputer la Coupe du Monde au Brésil. Je sais cela fait beaucoup de mal à entendre (lire en l’occurrence), mais ainsi je vous évite tout vain espoir, qui mardi soir pourrait vous faire tomber d’encore plus haut.

Et ce ne sont pas des paroles en l’air, une déclaration lancée à la va-vite, suite au dégoût prononcé que suscitent chez moi les mots « Equipe de France« , depuis vendredi 23h. Non ça n’est pas ça. Je laisse ici toutes mes émotions de côté, pour vous dire ceci à tête reposée, et de manière réfléchie. Car si les Bleus n’iront pas au Brésil, ça n’est pas un hasard : il y a des attitudes qui ne trompent pas. Même si bien entendu, j’espère qu’ils me feront mentir, je n’y crois pas une seule seconde. Car voici les raisons pour lesquelles, comme cela n’était pas arrivé depuis 20 ans, la France ne jouera pas la plus prestigieuse des compétitions.

Qui pour réveiller le vestiaire?

C’est un fait indéniable : si nous affichons le même niveau et la même Deschamps2détermination qu’à Kiev, mardi soir nous allons nous faire ridiculiser. Le groupe a donc besoin d’un électrochoc, de quelqu’un qui sache trouver les mots justes, et les prononcer avec l’entrain nécessaire, pour fondamentalement modifier l’état d’esprit qui y règne.

Alors qu’on ne me raconte pas que c’est le vieux à lunettes qui a provoqué cette réaction, en venant faire son speach sur l’amour du maillot, hier. Lui il se bouge quand il y a 20 millions de pertes qui s’annoncent pour son instance, et c’est tout. En plus, les joueurs sont moins au fait de son existence que des oeuvres de Molière… Et pourtant peu d’entre eux sont allés à l’école.

Alors qui? Certainement pas Didier Deschamps. Quand on voit la conférence de presse après le match Ukraine – France, on se demande quelle méthode il a choisi. Les cachets, les veines, la pendaison…? En tout cas dommage que son staff ait réussi à le sauver, ç’aurait peut-être pu être ça, l’électrochoc nécessaire. Patrice Evra alors? Non, quand le mutin prend la parole, il lui faut une cible, quelqu’un à agresser. Cette fois-ci il ne saurait à qui s’en prendre. A lui-même? Blague.

Les petites divas du foot

Personne ne viendra me dire le contraire, on a une équipe de starlettes, où Nasri2règne une mentalité (on ne saurait trouver des mots plus justes) de merde. Juste avant le rassemblement de l’Equipe de France, Giroud a eu la bêtise et le malheur de déclarer que Benzema était sa doublure. L’intéressé le lendemain par voix de presse : « je ne suis la doublure de personne ». A Kiev, quand l’attaquant des Gunners cède sa place au madrilène, pas un regard, un mot, une tape dans la main.

Alors qu’est-ce que ça veut dire? Moi je vais vous le dire. Durant toute la préparation des Bleus pour le match, pas une seule fois ils ne se sont expliqués, ni même adressés la parole. Alors forcément ce type de comportement fout le bordel. Ca génère des tensions, crée des clans au sein du groupe.Est-ce qu’à un seul moment, l’un des deux joueurs se rend compte de la stupidité et de la puérilité de son attitude? Toute une affaire pour deux petits mots en zone mixte. Franchement j’appelle plus ça avoir le melon, mais la pastèque.

Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. On peut juste deviner et vous parler de celui-là, parce qu’il s’est manifesté sur le terrain. Mais on se souvient également du « ferme ta gueule, vas-y ferme ta gueue » de Nasri, à l’encontre des journalistes de l’Equipe. Ou encore de la fameuse grève du bus de Knysna, orchestrée par Patrice Evra, qui lança ensuite la chasse au traître. Il paraît même qu’Alou Diarra, dont on ne sait ce qu’il est devenu depuis, serait toujours dans la savane, à sa recherche.

L’EDF d’aujourd’hui, c’est une génération de joueurs pourris par l’argent et le luxe dans lequel ils baignent, au point de ne plus du tout avoir le sens des réalités. Un joueur de football doit se montrer exemplaire, pas offrir une poule de luxe à un autre, à l’occasion de son anniversaire.

Un jeu à bercer un insomniaque…

C’est un constat. Sur le terrain vendredi, il n’y avait aucune envie, pas Benzemade présence dans les duels. On s’est fait bouger par des ukrainiens qui en voulaient beaucoup plus que nous. Même si, entre nous, ça n’était pas très difficile d’en vouloir plus. Mais j’attire votre attention sur l’attitude des français lorsqu’un de leur coéquipier a le ballon. On le regarde. On attend, soit qu’il fasse la différence tout seul, soit qu’il perde la balle en dribbles pour râler contre lui.

Sans mentir ou même en rajouter, si je vais regarder les poussins de mon village jouer, il y a plus d’appels sur le terrain! Non mais franchement, c’est quoi ce simulâcre de football? Et à l’issue de la rencontre, Benzema a quand même le culot de déclarer que les français ont tout de même plus de talent que les ukrainiens. Si la situation n’était pas aussi catastrophique que son style capillaire, on en viendrait presque à rire.

 

… et une défense Playmobil

Didier Deschamps étant un grand enfant, il adore les travaux manuels. Koscielny2C’est d’ailleurs pour ça que vendredi à Kiev, il avait décidé d’aligner une défense en carton. Koscielny s’est montré l’auteur, pour la 492e dans sa carrière, d’une faute dans sa surface.

Une belle statistique pour le défenseur des Gunners, qui a pourtant déclaré à l’issue de la rencontre ne pas encore penser au Guinness World Records. On a du mal à le croire, tant son geste de fin de match semble un appel désespéré pour une nomination dans une seconde catégorie : cartons rouges stupides dans les matches à enjeu.

Abidal s’est quant à lui montré à la hauteur des espoirs que l’on plaçait en lui. Sur sa bonne lancée avec l’AS Monaco, il est resté dans la lignée de ses précédentes prestations, pour une nouvelle fois se montrer médiocre et ridicule. Mais si vous voyez qui c’est Abidal. Le défenseur central à trois mètres de son marquage, responsable du premier but de l’Ukraine.

J’en profite d’ailleurs pour lancer un appel au don d’organes. Nous cherchons deux donneurs pouvant donner un rein chacun. Les donneurs doivent être de groupe O -. Les deux reins seront transplantés au défenseur central de l’Equipe de France Eric Abidal, qui a perdu les siens ce week-end en Ukraine.

Rien à branler

Nous ça va nous fendre le coeur, nous miner moralement de ne pas voir les Bleus au mondial. Toute la France du foot attend l’événement depuis bientôt trois ans. Alors comment lui expliquer qu’elle peut déjà l’oublier, parce que suivre le mondial sans supporter son équipe, ne présente tout simplement aucun intérêt.

Mais le plus révoltant dans tout ça, c’est que les 24 danseuses là, elles n’en ont rien à foutre. Ca va les chagriner pendant deux semaines de se faire bousculer par la presse, mais après plus rien. Ils vont retourner dans leur pays d’adoption, toucher leurs quelques millions chaque année, et basta. Personnellement, je trouve tout cela écoeurant, et d’une injustice totale pour les supporters français. Allez la Belgique.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

6 commentaires sur “Pourquoi les Bleus n’iront pas au Brésil (Billet d’humeur)

  1. Ma foi, je pense que le commentaire sur Abidal n’a rin à voir avec de la méchanceté. Nous sommes tout simplement de tout coeur avec eux.
    Vive Harakiri, La Belgique et 1 et 2 et 3 ZERO

  2. j’en rie encore, c’est tellement vrai!!! moi je vais passer une bonne soirée puisque je vais supporter une équipe qui va se défoncer pour allez au Brésil! Vive l’Ukraine!! que la puissance de Tchernobyl soit avec vous!

  3. ça, c’est ce qui s’appelle être visionnaire !!! Bravo Monsieur Blondel, aussi bon en prévision que votre homonyme syndicaliste :))

  4. En même temps si Didiier Deschamps mettait Djibril Cissé, Romain Alessandrini voire David Trezeguet et qu’il virait Karim Benzema ça irait peut-être mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable