Equipe de France : les 23 Bleus pour le Mondial

Lentement mais sûrement, la Coupe du Monde au Brésil se rapproche, et avec elle la date du 15 juin. Cette dernière correspond à la première rencontre des Bleus dans la compétition, opposés au Honduras. Seulement trois mois et demi donc, avant que toute la nation ne s’unifie derrière les tricolores, espérant laver l’affront du précédent exercice, et rêvant rééditer, à une séance de tirs au buts près, l’exploit de 2006.

Pour cela, il faudra partir avec les meilleurs éléments. Ceux qui, à la vue de leurs prestations en club, sauront se montrer indispensables à l’Equipe de France. A moins de deux semaines du match amical face aux Pays-Bas, on est en droit de s’interroger sur les noms des 23 français qui seront sélectionnés cet été.

Certes, la liste que nous vous proposons ne prend pas en compte les trois derniers mois de compétition, au cours desquels les prestations joueurs influeront fortement sur les choix de Didier Deschamps. Il n'empêche qu’il s’agit d’une première idée, une base solide sur laquelle s’appuyer, à laquelle seuls quelques modifications seront à effectuer. La rédaction de Les-Transferts vous présente sa sélection de 23 joueurs pour la Coupe du Monde.

Habituels et incontournables

La défense

En ce qui concerne le poste de gardien de but, pas de réelle surprise. Aucun français n’a véritablement éclos au plus haut niveau, et la hiérarchie établie ne se verra donc pas bouleversée. C’est donc tout naturellement qu’Hugo Lloris et Steve Mandanda doivent, pour nous, faire partie du voyage.

On reste toujours dans le secteur défensif, s’intéressant aux joueurs de couloir, et notamment au flanc droit. A notre plus grand dam, nous nous retrouvons contraints et forcés de sélectionner Mathieu Debuchy, mais surtout Bacary Sagna. Si l’apport offensif du premier est des plus intéressants, c’est parfois au détriment de sa mission première : défendre. Face aux cadors de la Premier League, il a plusieurs fois pris l’eau. Mais il faut reconnaître que s’il n’est pas dans un mauvais jour, il reste un bon joueur. Pour le second, que dire? Si ce n’est que seule sa coupe de cheveux est plus néfaste que sa présence Varanesur un terrain. Malheureusement, l’absence de révélation à ce poste nous oblige à l'emmener en Amérique du Sud.

En charnière centrale, malgré son jeune âge et son récent retour de blessure, Raphaël Varane fait déjà figure de titulaire indiscutable. Mieux, il semble même armé pour être le patron de la défense française. Et ce pour de nombreuses années. Avec lui, il semble difficilement concevable de pas sélectionner le nouveau Red : Mamadou Sakho. Si l’Equipe de France à la chance de pouvoir participer à cette grande fête que sera le Mondial, dans le pays où il s’agit bien plus qu’un sport, c’est en partie grâce à lui.

Le milieu de terrain

Dans ce secteur du jeu, pas de grand chambardement. Entre les indéboulonnables, et les jeunes nouveaux qui montent en puissance, peu de places restent à distribuer. On retrouve donc inévitablement Paul Pogba, déjà sélectionné à sept reprises à seulement 20 ans. Au cours de la dernière année, le jeune milieu de la Juve a s’est réellement révélé au plus haut niveau, a tel point que le PSG de Nasser Al-Khelaïfi en a fait son objectif numéro un pour le prochain mercato.

En parlant du club de la capitale, Blaise Matuidi fait également partie de nos 23. Tout comme son néo-compère Yohan Cabaye. Si ce dernier devrait perdre en temps de jeu sur cette deuxième partie de saison, la concurrence étant évidemment plus rude à Paris qu’à Newcastle, il se peut Nasri5qu’il n’en arrive que plus frais pour l’échéance estivale.

Un cran plus haut mais tout de même considéré comme un milieu de terrain, Samir Nasri fera partie du voyage. Il est vrai que ses performances en EdF ne sont pas toujours à la hauteur des espoirs que l’on place en lui, mais il démontre tous les week-ends avec Manchester City tout le talent dont il dispose. Ce n’est pas pour rien s’il est titulaire au milieu des David Silva, Sergio Aguero, Alvaro Negredo, Yaya Touré et autres. Une condition toutefois à sa sélection : la promesse d’un comportement irréprochable.

L’attaque

C’est là que nous vous avons réservé le plus de surprises, même si l’on entend à travers ce terme des joueurs dont on parle, depuis quelques temps maintenant, comme de potentiels sélectionnables. On va donc commencer par les autres : ceux que tout le monde attend, avant de développer le reste dans le paragraphe suivant.

Pour le couloir gauche, c’est l’évidence même : Franck Ribéry sera des 23. L’ailier bavarois a subi, il y a de cela un peu plus d’un mois, une cruelle désillusion avec l’élection du Ballon d’Or 2013. Si certains ont pu ricaner des espoirs du natif de Boulogne-sur-Mer de terminer devant Messi et Ronaldo, il n’en demeure pas moins que l’actuel troisième meilleur joueur du monde est français. Pour notre plus grand bonheur. De l’autre côté, c’est Mathieu Valbuena qui a été choisi. Qualitativement parlant, d’autres peuvent sembler meilleurs que lui. Mais le marseillais est désormais un joueur d’expérience en sélection, qualité dont nous aurons irrémédiablement besoin pour aller loin dans la compétition.

En pointe on retrouve l’inévitable Karim Benzema, qui réalise très certainement sa saison la plus aboutie avec le Real Madrid, et l’une des meilleures de sa carrière. Il est enfin véritablement entré dans le coeur des socios madrilènes, ne donne plus l’impression d’être en dilettante sur le terrain, et est aussi impliqué dans les tâches défensives. Bref, il semble avoir gommé ce qui était jusque là ses défauts.

Ribéry5

Ils doivent avoir leur chance

Voici ceux qui peuvent être considérés comme les « surprises » de notre liste des 23. Pour la plupart, il s’agit de jeunes joueurs émergeant, dont on n’imaginait pas forcément qu’ils puissent prétendre à une place pour le Brésil. Le premier d’entre eux est Alphonse Areola. Le gardien parisien, prêté au Racing Club de Lens cette saison, réalise de véritables prouesses dans les cages des Sang et Or. Ainsi, il a offert de nombreux et précieux point à son équipe qui, sans lui, ne serait très certainement même pas sur le podium. Et après avoir offert le Mondial U20 aux espoirs tricolores, lors de la fatidique épreuve des tirs au but, il s’agirait d’une suite logique.

Pour le poste de latéral gauche, tout a été remanié. Place à la jeunesse, avec Layvin Kurzawa et Lucas Digne. Respectivement âgés de 21 et 20 ans, les deux gauchers sont une véritable bouffée d’air, pour un poste où Patrice Evra n’a régné que par défaut de réelle concurrence. Le premier est dans une forme absolument éblouissante avec l’AS Monaco, ayant inscrit quatre buts depuis le début de l’année. Le second continue d’apprendre au Paris-Saint-Germain, notamment aux côtés d’un certain Maxwell, et se montre irréprochable lors de chacune de ses sorties.

Kurzawa

En défense centrale, le dernier poste à pourvoir revient à Eliaquim Mangala. Le Dragoes ne compte qu’une sélection chez les Bleus, et c’est bien dommage. Peut-être est-ce du au fait que le championnat portugais soit moins médiatisé que ses homologues européens. Car Mangala fait sans conteste partie des tout meilleurs défenseurs centraux tricolores. Ce n’est pas un hasard si des clubs comme Manchester City, Chelsea ou encore Paris, suivent de très près l’évolution du joueur.

Au milieu, les deux joueurs les moins attendus sont lyonnais. Il s’agit de Maxime Gonalons et de Yoann Gourcuff. Le premier est à six capes, mais pourrait en compter bien plus, tant il est performant et régulier sous les couleurs rhodaniennes. Il a en tout cas le potentiel pour partir avec ses compatriotes. En ce qui concerne l’ancien bordelais, la situation est différente. Depuis plusieurs saisons, il est victime de blessures à répétition, qui lui ont empêché de pleinement s’exprimer. Mais récemment, il a été l’auteur d’un retour tonitruant sur le devant de la scène, faisant parler de lui en Equipe de France en à peine cinq matches. Actuellement, il doit malheureusement se contenter de regarder ses coéquipiers, son aggravé son état de santé après avoir joué avec des côtes fissurées.  S’il est disponible et au maximum de ses capacités pour la Coupe du Monde, il peut être ce meneur de jeu qui manque à l’EdF.

Devant, on parle souvent d’un choix cornélien Lacazette2entre Alexandre Lacazette, Antoine Griezmann et Rémy Cabella. Mais pourquoi ne pas prendre les trois, au détriment d’autres attaquants, habituellement sélectionnés? Nous n’avons pas trouvé de réponse à cette question, et c’est pourquoi nous avons décidé de largement remanier ce secteur de jeu. Ce afin de faire place à ceux qui sont à la fois les joueurs en forme du moment, et le futur de l’Equipe de France (il sera donc intéressant que ces joueurs aient, par la suite, une première expérience du niveau international). Tant pis pour Gignac, Gomis et Thauvin, qui auraient également pu faire partie des joueurs sélectionnés.

On ne veut plus les voir

Par rapport au précédent match des Bleus, plusieurs joueurs ont donc perdu leur place. Pour certains cela est du au fait que d’autres tricolores, évoluant au même poste, se montrent tout simplement meilleurs. C’est notamment le cas de Clichy, Mavuba, Grenier, Sissoko, Payet ou Rémy. Mais il y en à d’autres que l’on ne veut absolument plus voir chez les Bleus.

Parmi eux, on retrouve Patrice Evra en première ligne. Comment se fait-il que ce joueur puisse encore être sélectionné? Lors de sa prise de fonction, Didier Deschamps annonçait que le moindre écart de conduite, et notamment vis-à-vis des médias, serait immédiatement sanctionné. Dès lors, plus la peine d’espérer faire partie du groupe France. Alors on est certainement parmi les premiers que ça a fait marrer, ses conneries sur les noms de famille des journalistes, et vas-y que si Ménès fait huit jongles, j’arrête ma carrière, que je compare Fernandez à un gamin etc… Mais pourquoi est-il toujours là? D’autant plus que c’est LE représentant par excellence du fiasco Knysna, c’est lui le syndiqué qui appelle à faire grève et qui part à la chasse au traître. T’es pas cool Evra, donc pour nous c’est bye bye.

On en arrive à un passage où on est un peu gêné, parce que c’est vrai qu’on ne tire pas sur les ambulances. Encore plus lorsqu’elles sont malades ou convalescentes. Mais bon, à la différence de Claudio Ranieri ou Didier Deschamps, on ne fait pas non plus dans le social. Donc bon, d’Eric Abidal on vous conseillera juste de visionner le but rémois inscrit par Oniangué ce week-end.

On finit donc avec Olivier Giroud. Qui un jour osera dire que le mec est plus surcôté qu’une entreprise du CAC 40? Sans déconner, il a fait une bonne saison dans sa vie, quand il jouait avec Montpellier, l’année du titre. C’est tout. Trouvez un supporter d’Arsenal qui vous dira le contraire, et qui affirmera que Giroud est l’attaquant qu’il faut aux Gunners. On a dit londonien… pas londonienne.

Êvra

Le récap de notre liste

Lloris – Mandanda – Areola

Debuchy – Sagna – Varane – Mangala – Koscielny – Sakho – Digne – Kurzawa

Pogba – Matuidi – Gonalons – Cabaye Gourcuff – Nasri

Valbuena – Cabella – Ribéry – Lacazette – Griezmann – Benzema


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

4 commentaires sur “Equipe de France : les 23 Bleus pour le Mondial

  1. Prendre Cabella et pas Rémy c’est une blague ??? Partir avec 3 jeunes en attaque qui n’ont pas d’expérience au niveau international (ou peu) c’est tout simplement improbable. En plus Rémy fait plutôt une bonne saison et il peut jouer dans l’axe et sur le côté
    En gardien Ruffier est un bien meilleur choix qu’Areola (pour l’instant)
    Et j’allais oublier Giroud. Ce mec n’est pas un top player OK mais entre lui, Lacazette et Cabella il n’y a pas photos même au niveau des stats (buts et PD sur plusieurs saisons et même celle en cours). En attaque il faut prendre Ribéry, Benzema, Giroud, Griezmann (qui est meilleur que les 2 autres jeunes à tous les niveau => finition, placement, taches défencive) et Valbuena
    En conclusion : liste bidon (on est pas sur FIFA). C’est à se demander si ceux qui font les articles connaissent VRAIMENT le foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable