Des récupérateurs à vocation offensive pour l’Ukraine

Chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus de ce moment fatidique. Ce moment qui nous permettra de savoir si les amoureux du ballon rond, dans l’Hexagone, vibreront tous d’une même voix lors de l’été prochain. Aujourd’hui nous sommes à J-2 avant le premier match de barrage. Plus nous nous approchons du coup d’envoi de la rencontre, plus la pression semble s’intensifier sur l’Equipe de France. Même si nous jouions un match de poule de Coupe du Monde, elle serait moins forte. Car de cette opposition face à l’Ukraine existe une véritable obligation de résultat. Tout supporter français, en son for intérieur, sait que son pays va s’imposer. Pour lui, il ne peut en être autrement.

Il est donc naturel que chacun veuille savoir qui les représentera, qui débutera dans le froid ukrainien, pour l'emporter et partir dans la chaude patrie mère du football. Alors au lieu de vous triturer les méninges maintes et maintes fois avant la rencontre, et de vous disputer sans cesse avec vos amis quant à la composition d’équipe, reposez-vous sur celle que vous propose Les-Transferts. Hier nous avons commencé avec la défense de l’Equipe de France, aujourd’hui attaquons-nous donc aux milieux défensifs.

Pogba au-dessus des autres

Désireux de ne pas fondamentalement modifier l’équipe de Didier pogbaDeschamps, nous avons décidé de s’appuyer sur le dispositif utilisé depuis sa prise de pouvoir : un 4-2-3-1. C’est donc une paire de milieux récupérateurs qui devrait être alignée devant la défense. Et parmi ces deux, impossible de ne pas vouloir titulariser Paul Pogba. Comme nous vous l’indiquions déjà dans un article paru hier, le jeune français est absolument étincelant avec la Vieille Dame.

Malgré son jeune âge, il affiche une impressionnante sérénité dans le secteur défensif, et notamment dans la récupération. En témoigne le surnom que lui ont attribué les tifosi de la Juve : Polpo Paul (comprenez Paul le Poulpe). Surnom décerné tant il attire les ballons. Mais Paul Pogba c’est également un apport offensif de très grande qualité. Il suffit de regarder les buts qu’a inscrit le joueur de 20 ans avec les Bianconeri. Son physique, sa technique, son vision du jeu et sa frappe de balle en ont déjà fait un incontournable en club, comme en Equipe de France. Alors pour nous, il sera titulaire.

Une place pour trois

Ils sont donc trois à pouvoir prétendre à une place de titulaire aux côtés du milieu piémontais. Rio Mavuba, auteur de très belles sorties avec son club du LOSC, a été rappelé en sélection. La dernière fois, c’était en 2007. En club, le milieu de terrain est un élément incontournable du dispositif de René Girard, qui en a même fait son capitaine. Et si contre toute attente, Lille occupe actuellement une très belle deuxième place au classement, Mavuba y est pour beaucoup.

Néanmoins, il est légitime de se demander si le joueur a suffisamment d’expérience au niveau international (6 sélections) pour débuter face à la formation de Mykhaylo Fomenko. Selon nous, cela fait beaucoup trop juste, et il ne doit donc pas être titularisé.

De son côté Blaise Matuidi est toujours titulaire au matuidi2Paris-Saint-Germain. Ce qui ne représente pas un mince exploit, quand on sait les sommes investies par Nasser-Al-Khelaïfi pour recruter de grands joueurs. Cependant, s’il est toujours titulaire, on ne peut plus parler d’indiscutable. D’une part, il est clair que le milieu parisien n’affiche plus le même niveau de jeu que l’année dernière.Alors qu’il surnageait au milieu la saison passée, Motta et Verratti semblent désormais avoir pris l’importance que l’on attendait d’eux, et Matuidi s’en trouve relayé au second plan.

D’autre part, si on ne l’attendait pas forcément venir de là, la pression est désormais forte avec les jeunes du centre de formation. C’est notamment le cas avec Adrien Rabiot, qui vient grapiller toujours plus de temps de jeu au fil des semaines, et semble promis à un avenir doré. On sent bien dans son jeu que Blaise Matuidi est moins en confiance à cause de cette pression, et ce serait un risque que de faire débuter contre les ukrainiens.

La garantie Cabaye

Vous l’aurez certainement compris, la rédaction de L-T a donc cabayedécidé d’accorder sa préférence au capitaine des Magpies Yohan Cabaye. Avoir ce joueur au milieu de terrain, c’est toujours très rassurant. Jamais en-dedans, on sait qu’à chaque rencontre il va réaliser une prestation de haut niveau. Dans la mentalité, Cabaye est irréprochable. Il est toujours bien placé, vient toujours gratter de nombreux ballons au milieu de terrain, et dispose de très bonnes qualités de relance.

De plus, le milieu de Newcastle dispose d’une excellente frappe de balle, qui lui a déjà permis d’inscrire 47 buts au cours de sa carrière. Un atout qui pourrait s’avérer décisif, face à une équipe qui va certainement attendre l’Equipe de France, en étant retranchée dans sa moitié de terrain. Enfin ce n’est pas pour rien si Man U, Paris et Monaco ont essayé de le recruter cet été, et si Arsenal et Liverpool espèrent toujours le faire cet hiver. Nos deux récupérateurs, ce sont donc Paul Pogba et Yohan Cabaye.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable