FR

Euro 2020: Les entraîneurs les mieux payés

par

Euro 2020: Les entraîneurs les mieux payésOn parle régulièrement des rémunérations des joueurs alors que certains sélectionneurs sont très bien payés par leur fédération. A l’approche de l’Euro 2020, on dresse la liste des entraineurs les mieux payés.

📔 Euro 2020 – le Top 8 des entraîneurs européens les mieux payés

Qui a dit qu’être entraîneurs ne rapportaient pas beaucoup ? Avec 3,8 millions par an, Joachim Low est en tête de ce classement. Découvrez la liste des sélectionneurs les mieux payés de l’Euro 2020.

  1. Joachim Low 🇩🇪 : 3,8 millions €
  2. Didier Deschamps 🇫🇷 : 3,5 millions €
  3. Gareth Southgate 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 : 3 millions €
  4. Roberto Martinez 🇹🇩 : 3 millions €
  5. Stanislav Cherchesov 🇷🇺 : 2,5 millions €
  6. Fernando Santos 🇵🇹 : 2,18 millions €
  7. Roberto Mancini 🇮🇹 : 2 millions €
  8. Luis Enrique 🇪🇸 : 1,5 millions €

💶 Liste des coachs qui coutent le plus cher

Joachim Low – Allemagne : 3,8 millions d’euros par an

En poste depuis 2006, Joachim Low est l’un des meilleurs sélectionneurs au monde. Il a remporté la coupe du monde 2014 et a amené l’Allemagne dans le dernier carré de chaque compétition auquel il a participé à part au mondial 2018.

Il annoncé son départ de la sélection après l’Euro 2020, il reste le sélectionneur le mieux payés du monde avec 3,8 millions d’euros annuels.

Didier Deschamps – France : 3,5 millions d’euros annuels

Champion du monde en 2018 et vice champion d’Europe en 2016, Didier Deschamps a remis la France sur le devant de la scène internationale après des années difficiles. Depuis qu’il est en poste, il n’a cessé d’être revalorisé passant de 1,6 millions en 2014 à 3,5 millions aujourd’hui ce qui fait de lui le deuxième de ce classement. Un salaire en conséquence de son statut de champion du monde.

Gareth Southgate – Angleterre : 3 millions d’Euros

Le sélectionneur de l’Angleterre a été augmenté après le très beau parcours de son équipe lors du Mondial de 2018. Arrivé dans la peau de simple intérimaire, il a vite été titularisé. Il a d’ailleurs récemment accepté une baisse de salaire de 30 % suite à la crise sanitaire.

Roberto Martinez – Belgique : 3 millions

Le sélectionneur de la Belgique vient récemment de prolonger son contrat jusqu’à la coupe du monde 2022 au Qatar. Il est le plus gros contrat de l’histoire de la fédération belge. A lui maintenant d’emmener les diables rouges au sommet.

Stanislav Cherchesov – Russie : 2,5 millions

C’est la surprise de ce classement, le sélectionneur de la Russie touche 2,5 millions d’euros. Après une coupe du monde réussie, il a ramené une dynamique positive à cette équipe. Toutefois, la Russie est habituée à bien rémunérer ces entraineurs surtout lorsque l’on sait que Fabio Capello émargeait à plus de 8 millions d’euros en 2014.

Fernando Santos – Portugal : 2,18 millions

Depuis la victoire à l’Euro 2016 avec le Portugal, Fernando Santos est perçu comme un grand et cela se ressent financièrement. Il touche 2,18 millions d’euros annuels, 1 million de plus par rapport à l’Euro 2016 et encore plus que lorsqu’il était sélectionneur de la Grèce au mondial 2014 avec 643 000 euros par an. Une sacre qui lui a rapporté gros.

Roberto Mancini – Italie : 2 millions

Le sélectionneur de l’Italie est en poste depuis 2018 et son contrat court jusqu’à la coupe du Monde 2022 après avoir qualifié la Squadra Azzurra pour l’Euro 2020. Il touche 2 millions d’euros annuels, ce qui fait de lui le coach le mieux payé de l’histoire de l’Italie après Antonio Conte (4,5 millions).

Luis Enrique – Espagne: 1,5 millions

Le sélectionneur espagnol est le moins bien rémunéré parmi les nations favorites de la compétition avec 1,5 millions d’euros annuels. Il a d’ailleurs fait un beau geste en acceptant une baisse de son salaire de 25% en raison des conséquences économiques liées à la crise sanitaire.

💰 Sur le même sujet: La liste des joueurs les plus chers

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.