MD

Zaza, Payet, Matuidi : Les indiscrétions mercato du 26 juillet 2016

par

Alors que le mercato estival bat son plein, les rumeurs de transferts sont nombreuses. Voici le récap du jour.

On y croit

Le Milan AC pourrait mettre un coup d’accélérateur à son mercato avec la venue d’un attaquant. Les Rossoneri auraient trouvé un accord avec Simone Zaza. La Juventus Turin espère obtenir 25 M€ (Sportitalia)

Sur le départ, Lassana Diarra a peut-être trouvé le club qui lui offrira les 10M€ par an qu’il exige : Al Jazira. S’il aurait préféré rejoindre l’Angleterre, cette offre lui permettrait de régler son amende de 10M€ au Lokomotiv Moscou (L’Equipe)

Blaise Matuidi serait suivi par la Juventus Turin. Les dirigeants turnois pourraient rapidement entamer des discussions avec le PSG et l’agent du joueur. Côté indemnité de transfert, le club de la capitale aimerait récupérer 30M€ (L’Equipe)

On n’y croit pas

Manchester United et l’Inter Milan se seraient renseigné sur Dimitri Payet. Il faudrait ainsi débourser près de 60M€ pour le Réunionnais. Le deal s’annonce compliqué d’autant que le joueur semblait bien parti pour rester à West Ham (France Football)

Courtisé par les deux Manchester et Chelsea, Leonardo Bonucci aurait décidé de rester à la Juventus Turin la saison prochaine. Avec les nouveaux renforts estivaux, il estime que le club est capable d’atteindre les sommets de la Ligue des Champions (Tuttosport)

Passé par Lille il y a plusieurs années, Dante pourrait revenir en France. L’OGC Nice envisagerait de signer l’actuel défenseur de WolfsburgDante pourrait retrouver Lucien Favre qu’il a côtoyé à Moenchengladbach (L’Equipe)

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.