US

Toulalan et Degen à l’Atletico? Falcao dément

par

Annoncé depuis plusieurs jours du côté de Monaco, l’attaquant de l’Atletico Madrid, Radamel Falcao, est, en fait, encore loin de la Principauté. En effet, ce dernier a tenu à démentir son possible transfert vers la Ligue 1.

« Je ne sais rien de tout ça. Au cours de ces dernières semaines, la seule chose sur laquelle je me suis concentré, c’est l’Atlético Madrid. A en croire les médias, j’aurais déjà signé dans la moitié des clubs d’Europe: Manchester United, Chelsea, Real Madrid (…) L’année dernière déjà, avant la finale de Bucarest (finale de Ligue Europa contre l’Athletic Bilbao), on avait dit que je partirais, le club n’ayant soi-disant pas le budget pour me retenir. La seule chose que je peux dire, c’est que j’ai un contrat avec l’Atlético et que le reste n’est que spéculation. »

Si pour le moment le colombien n’a donc pas prévu de partir, il pourrait durant l’été voir arriver plusieurs joueurs et notamment le milieu de terrain français de Malaga, Jérémy Toulalan. Auteur d’une très bonne saison, il serait, effectivement, sur les tablettes des Colchoneros, selon son agent : « L’Atlético Madrid fait toujours le forcing pour Jérémy. Mais nous avons d’autres pistes tout aussi concrètes. »

A noter que son ancien partenaire à Lyon, Tiago, a également affirmé qu’il pourrait retrouver le français : « On parle beaucoup de Toulalan pour la saison prochaine ici à l’Atlético. Je n’ai pas joué contre Malaga lors du dernier match et je n’ai pas pu parler avec lui, mais j’adorerais que Toulalan vienne jouer ici à l’Atlético. C’est un grand joueur et il nous aiderait beaucoup. J’adorerais qu’il nous rejoigne. »

Un défenseur pourrait aussi débarquer à Madrid durant l’intersaison. Il s’agirait de Philipp Degen, l’ancien défenseur de Liverpool, aujourd’hui au FC Bâle. Ce dernier est lié à sa formation jusqu’en juin 2015.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.