Résumé de la deuxième journée des 1/4 de Finales de la Champion’s League

Deux matchs, deux affiches, des buts, du beau football… Quelle belle soirée pour les amateurs de football !!! A la sortie de la soirée, on a plusieurs certitudes : on sait que Barcelone est qualifié sauf évènement intersidéral, qu’il pratique définitivement le meilleur football au monde, que les Blaugrana sont favoris de la compétition et que Chelsea se qualifiera sauf surprise contre Liverpool.

On va pas bouder notre plaisir et commencer par commenter le match des espagnols face aux coéquipiers de Franck Ribéry. Avant le coup d’envoi, la question était simple : allait-on assister au grand retour du Bayern sur le scène européenne ou voir le Barca continuer à tranquillement dérouler ? Réponse B. Les joueurs de Guardiola ont fait éclater les champions d’Allemagne en marquant 4 buts en 34 minutes (de la 9e à la 43e). Les réalisations catalanes sont bien sûr l’œuvre du trio infernal : Deux buts de Messi (9e et 38e), un de Eto’o (12e) et un d’Henry (43e).

En seconde période, les catalans se sont contentés de gérer l’avance qu’ils avaient acquise en première mi-temps. A la fin du match, les constations étaient simples mais sans appel. L’équipe de Guardiola est absolument injouable en ce moment et elle peut se contenter de ne jouer qu’une mi-temps (comme elle l’a d’ailleurs fait contre Lyon) pour se qualifier sur deux matchs ce qui est absolument phénoménal. La deuxième chose à constater c’est que le Bayern n’est pas armé pour faire la loi en dehors d’Allemagne, à l’image de l’OL d’ailleurs. A la peine en championnat, les bavarois n’ont jamais su se mettre à la hauteur de l’évènement hier et auraient également été battus par Arsenal ou Chelsea, les autres formations en bonne position pour la qualification en demies-finales. Alors bien sûr c’est Barcelone, le Bayern était touché par beaucoup d’absences mais bon…je pense que c’est le genre de match qui marque la différence de niveau entre une équipe qui participe et une autre qui gagne. Et c’est le genre de match qui peut trotter dans la tête de Ribéry quand il réfléchira à ce qu’il doit faire de sa carrière en Bavière… Pour finir sur le Barca, j’ai vraiment été soufflé par le talent et la discipline de cette équipe. Non seulement c’est tout ce que j’aime dans le football (mouvement, possession de ballon, football offensif) mais que ce soit les attaquants (Henry, Eto’o, Messi) ou les milieux relayeurs (Xavi, Iniesta), ils savent tout faire. On voit souvent Xavi et Iniesta marquer et hier soir les trois attaquants ont fini avec une passe décisive chacun preuve que tous, outre leur réussite personnelle, ont la volonté de se mettre au diapason. Et ça, ça n’a pas de prix.
Dans le dernier quart de ces matchs aller, Chelsea a fournit également une grosse perf en allant battre Liverpool à Anfield par 3-1. Suite à l’ouverture du score « d’El Kid » Torres dès la 6e minute consécutivement à une grosse entame des Reds, Chelsea a su mettre son jeu en place pour prendre l’avantage par le serbe Ivanovic (attention à l’équipe de France !) par deux fois sur corner (39e et 62e) et par Drogba, 5 minutes après le deuxième but (67e). Même s’il a réussi à prendre l’avantage en début de match, les Scousers de Benitez, n’ont pu endiguer les assauts des Blues portés par un Drogba pas avare de ses efforts en attaque. De plus, on peut se demander si cette année Liverpool, qui est plus que jamais en course pour le titre de champion d’Angleterre, n’a pas eu la tête en Premier League. En tout cas, ça pourrait lui coûter une qualification en demi-finales. D’autre part, s’il y a bien une performance à retenir dans ce match, c’est celle de Michael Essien, énorme hier soir qui a mis sous l’éteignoir Gerrard. Et même avec un Torres en forme, le fait de bloquer le capitaine et âme des Reds leur a été extrêmement dommageable. Chelsea, moins tributaire d’un nombre aussi restreint de joueurs et bien organisé grâce à Hiddink, a su se procurer beaucoup d’occasions notamment par Drogba. Enfin, on notera la bonne partie de Florent Malouda, titulaire, qui a délivré deux passes décisives après son but de samedi dernier.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable