US

PSG : Quid de Kaka, Beckham, Love et Belhanda?

par

Ces dernières heures, l’actualité au PSG faisait surtout état de l’arrivée d’un joueur offensif dès cet hiver. néanmoins, les 4 pistes les plus « chaudes » semblent tout d’un coup gelé.

En effet, si David Beckham est de plus en plus annoncé à Paris, la direction francilienne devra encore attendre un peu avant d’avoir la réponse définitive du Spice Boys. « Pour faire mon choix j’attendrais d’être revenu de la tournée en Asie et en Australie. Je n’ai pas encore parlé avec Leonardo, qui m’a envoyé un message d’encouragements avant la finale. J’ai reçu diverses offres, y compris de clubs de Serie A, donc parmi les possibilités il y a aussi l’Italie  » a expliqué le milieu anglais à La Gazzetta dello Sport.

Mis à part l’international britannique, la presse française (et notamment L’Equipe) a récemment affirmé que le directeur sportif parisien s’était renseigné auprès du CSKA Moscou pour leur attaquant auriverde, Vagner Love. Information démentie par Leonardo lui même lors de l’émission Luis Attaque sur RMC : « Je ne l’ai jamais appelé, ni contacté. Il n’y a aucun contact. »

L’Equipe, toujours, croit savoir que l’actuel leader de Ligue 1 aurait également un faible pour la nouvelle starlette de Montpellier, Younes Belhanda. Cependant, ce dossier est loin d’être bouclé puisque si l’OM et l’OL sont également sur les rangs, c’est surtout au niveau du prix que les choses risque de coincer. « Si Paris donne 40 millions, on lui met un cache-nez et on l’emmène en avion  » a annoncé Louis Nicollin, le président de Montpellier.

Dernier joueur cité du côté de Paris, Kaka. Là aussi la piste ne devrait pas déboucher sur une issue positive puisque le milieu de terrain offensif du Real Madrid semble revenir dans les plans de son entraineur, José Mourinho. Toutefois, les dirigeants tricolore comptent quand même tenter leur chance, selon Cadena Ser, en proposant 50 millions d’euros au Merengues.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.