MD

Quelle sélection choisir pour Januzaj?

par

Le milieu de terrain de Manchester United est certainement l’une des révélations de cette année, en Premier League. Il a su profiter du temps de jeu accordé par David Moyes pour s’illustrer, et se montrer à son avantage. A tel point qu’à seulement 19 ans, il fait partie des joueurs essentiels de l’effectif mancunien.

Alors évidemment en Belgique, son pays natal, on suit avec attention l’évolution du joueur. A l’image d’autres jeunes joueurs, il pourrait constituer le futur des Diables Rouges. Mais rien n’est moins certain. Car Januzaj dispose d’une double nationalité : belge donc, et albanaise. Entre ces deux nations, il devra donc faire un choix.

Cependant il pourrait même être encore plus difficile de choisir, car Roy Hodgson, le sélectionneur anglais, espère en faire un joueur des Three Lions. Il faudrait toutefois attendre 2018 avant qu’il ne puisse porter le maillot de l’Angleterre.

Jusqu’à présent, Adnan Januzaj a toujours refusé les convocations qui lui ont été envoyées, pour jouer chez les espoirs. Que ça soit celles de la Belgique ou de l’Albanie.

En sera-t-il de même pour la convocation émanant du Kosovo, reçue aujourd’hui? Cela ne l’engagerait en tout cas à rien, car la fédération kosovarde n’est pas reconnue par la FIFA. Il s’agit donc plus d’un symbole, comme l’explique Eroll Salihu.

Cette invitation est symbolique, mais nous pensons qu’il doit montrer à son peuple qu’il est présent si besoin dans un moment historique. On devrait avoir une réponse d’ici la fin de la semaine, et la présence de Januzaj montrerait simplement qu’il n’a pas oublié son peuple, même s’il ne pouvait jouer que 10 ou 15 minutes. C’est un match amical, donc ce ne serait pas un obstacle et il serait toujours éligible pour jouer pour la nation de son choix.

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester United

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.