US

Options déjà levées pour Rami et Taarabt?

par

En octobre dernier, le défenseur central tricolore rejoignait le Milan AC, après avoir passé trois mois sans fouler la pelouse d’un terrain de football. Il faut dire que ses bourdes à répétition dans le championnat espagnol n’ont pas incité son entraîneur, Juan Antonio Pizzi, à lui accorder sa confiance. Mais les Rossoneri ont décidé de tenter le pari, et de relancer l’ancien lillois. C’est donc sous la forme d’un prêt qu’il a rejoint le club lombard.

A la toute fin du mercato hivernal, Rami a été imité par le marocain Adel Taarabt. Depuis plusieurs saisons déjà, les médias lui accordent un très fort potentiel. Il a même un temps été ciblé par le Paris-Saint-Germain, mais la transaction n’avait finalement pas abouti. Cette fois, il a enfin rejoint un grand club. Lui est prêté par les Queens Park Rangers.

Et ces deux joueurs font actuellement le bonheur de leur entraîneur, Clarence Seedorf. Ce sont même eux qui ont offert la victoire au Milan AC ce week-end, tous deux buteurs face à la Sampdoria de Gênes, pour une victoire par deux buts à zéro.

Si ça n’est qu’un exemple, cela reflète tout de même parfaitement les performances des deux francophones au sein de la formation lombarde. Elles sont d’ailleurs si convaincantes que les milanais seraient sur le point de lever l’option d’achat de chacun d’entre eux. C’est en tout cas ce que croit savoir le Corriere dello Sport.

Ils devront ainsi débourser 7 millions d’euros à Valence et aux Queens Park Rangers, pour s’offrir définitivement Adil Rami et Adel Taarabt.

Retrouvez toute l'actu mercato de Queens Park Rangers FC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.