US

Moyes plus que jamais sur la sellette

par

Depuis son arrivée à la tête du club mancunien, les résultats des Red Devils sont plus que moyens. Décevante septième place en Premier League, élimination face à Sunderland en demi-finale de la Carling Cup, élimination en FA Cup contre Swansea dès l’entrée en lice du club, et en ballotage défavorable en Champion’s League avant le retour face à l’Olympiakos. Difficile de trouver un quelconque motif de réjouissance.

Celui qui avait été intronisé et défendu bec et ongles par Sir Alex Ferguson commence donc à perdre de plus en plus de crédit, auprès de la direction mancunienne. Même l’ancien manager de Man U n’est plus certain d’avoir fait le choix qu’il fallait, pour le club. Ainsi, son soutien le plus fort ne semble plus véritablement derrière lui.

C’est pourquoi, si l’on en croit les informations d’ESPN, le départ de David Moyes aurait été, pour la première fois, évoqué. Et pas par n’importe qui : par les dirigeants et la famille Glazer, qui sont les principaux investisseurs. La cinglant revers concédé dans le derby face à Liverpool aurait beaucoup de mal à passer.

Ainsi, un nom est déjà avancé pour succéder au technicien écossais, celui de Louis Van Gaal. Ce dernier est actuellement sélectionneur des Pays-Bas, mais pourrait être intéressé par un nouveau challenge, à l’issue de la Coupe du Monde.

Toutefois, remercier Moyes pourrait coûter très cher aux dirigeants des Red Devils. En effet, à l’intersaison, il lui restera quatre ans de contrat. Et sachant qu’il perçoit six millions d’euros par an…

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester United

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.