US

L’Europe aux pieds de Lloris

par

Lorsque Hugo Lloris a rejoint le club de Tottenham, en septembre 2012, c’était pour franchir un palier : rejoindre un championnat plus fort, et jouer les toutes meilleures équipes au monde. Oui mais voilà, depuis son arrivée au sein du club londonien, il n’a jamais disputé la Ligue des Champions. Et ce devrait à nouveau être le cas cette saison. Les Spurs occupent en effet la sixième place de Premier League, à huit points du quatrième : Arsenal. A six journées de la fin, la qualification n’est même plus envisageable.

Et si l’on en croit la presse anglaise, cela pourrait pousser l’international tricolore à faire ses valises, en fin de saison. Si la carrière d’un gardien est généralement longue, Lloris n’a pas pour autant de temps à perdre, dans un club ne correspondant pas à son statut en Equipe de France.

Et cela tombe bien, car plusieurs grosses écuries européennes aimeraient s’attacher les services du portier londonien. Du moins si l’on en croit le Daily Mirror.

Parmi elles, on retrouve le Paris-Saint-Germain. Depuis plusieurs semaines, les performances de Salvatore Sirigu sont au coeur des critiques. Il pourrait finalement ne pas s’agir du successeur annoncé de Gianluigi Buffon. Et on connaît la volonté de Nasser Al-Khelaïfi de « franciser » son club. Dans cette optique, le recrutement de Lloris semble possible.

Mais la concurrence est également très rude, dans le dossier. Le FC Barcelone serait également sur les rangs. Longtemps annoncé comme le futur gardien du Barça, André-Pierre Ter Stegen pourrait finalement rester au Borussia Mönchengladbach.

Enfin, ce sont les Colchoneros qui portent un intérêt tout particulier au Français. Ils auraient fait du joueur leur priorité numéro, en cas de départ de Thibaut Courtois.

En tout cas, on peut dire que le principal intéressé a l’embarras du choix.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.