US

Le mercato s’accélère à la Roma

par

Le mercato de l’AS Roma est lancé. En effet, alors que Marco Boriello vient de faire ses valises pour rejoindre la Juventus Turin (cf article Officiel : Boriello est turinois), les Giallorossi sont en négociations sur plusieurs autres dossiers. A ce propos, le club de la Louve est toujours en contact avec la Juve pour un possible prêt du milieu chilien, David Pizarro, comme l’affirme France Football.

Outre Pizarro, Juan, Heinze, Okaka et Curci seraient aussi en instance de départ, d’après Itasport. Le premier serait pisté par Flamengo qui aurait déjà pris quelques renseignements auprès des dirigeants romains, tandis que le second serait de plus en plus proche d’un retour en Argentine et notamment à Lanus qui proposerait 2 millions d’euros. En ce qui concerne le troisième, Parme devrait prochainement prendre rendez vous avec la direction romaine pour discuter de son transfert. Le dernier joueur cité serait, lui, annoncé du côté de Lecce

Au rayon des arrivées, l’actuel septième de Serie A serait sur la piste de Casemiro (Sao Paulo). Certains médias italiens évoquent même un possible transfert de l’ordre de 10 millions d’euros. La direction transalpine aurait d’ailleurs sorti le chéquier ces dernières heures puisque d’après TMW, des propositions de 8 et 5 millions d’euros pourraient prochainement être transmises à l’Ajax Amsterdam et à Sao Paulo pour Siem de Jong et Bruno Uvini.

Pour finir, le Daily Star affirme que Vedran Corluka, le défenseur croate de Tottenham, serait toujours préssenti pour rallier l’effectif romain. Néanmoins, le média britannique croit savoir que ce possible transfert serait pour l’été prochain.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.