US

OM : 4 preuves que Bafétimbi Gomis est une bonne recrue

par

Avec le départ de Michy Batshuayi pour Chelsea, Marseille est à la recherche d’un attaquant pour lui succéder. Annoncé proche de l’OM, Bafétimbi Gomis pourrait bien être le recrue qu’il faut aux hommes de Franck Passi.

1. Un bilan pas si mauvais en Angleterre

Les stats de Bafé Gomis avec Swansea ne plaident pas réellement en sa faveur. 17 buts en deux saisons, la panthère semble avoir perdu de sa superbe. Mais c’est qu’il a fallu que Gomis s’adapte.

D’abord barré par Wilfried Bony, il ne connaît que 6 titularisations (1 but) durant ses 6 premiers mois. Une fois Bony parti, Gomis inscrit 6 buts en 14 titularisations, et ce malgré une blessure en fin de saison. Sur ses 6 derniers matches, il marque même 5 buts avant de scorer lors des 4 premiers matches de la saison suivante.

Mais lors des 8 matches suivants, il ne trouve plus le chemin des filets. Pour Habib Beye, l’explication est simple :

Il est victime des mauvais résultats de son équipe. On a tendance à renforcer la défense, quitte à sacrifier un attaquant. Ayew et Sigurdsson peuvent permuter, participer au jeu mais aussi défendre dans un couloir. Ce n’est pas le jeu de Bafé.

L’arrivée de Guidolin, nouveau coach, n’a pas aidé puisqu’il lui a même préféré Paloschi, arrivé en janvier dernier.

2. Bourreau des surfaces en Ligue 1

Malgré son expérience anglaise mitigée, il ne faut pas oublier que Bafétimbi Gomis martyrisait les défenses de Ligue 1 il n’y a pas si longtemps que celà.

De 2006 à 2014, de St Etienne à Lyon, Gomis n’est jamais descendu en dessous de la barre des 10 buts en championnat.

Toutes compétitions confondues, la panthère reste même sur des saisons à 22 (2013/2014), 21 (2012/2013) et 25 buts (2011/2012).

3. La confiance comme moteur

Les performances en dent de scie de Gomis avec Swansea semble pouvoir également s’expliquer par son statut. Remplaçant à son arrivée, Gomis a longtemps hésité à quitter la Premier League. Pas étonnant pour Elie Baup, son ancien coach à Saint-Etienne :

Bafé marche à l’affectif. C’est un super mec, qui ne triche pas, qui est professionnel. Pour un entraîneur, c’est une perle humaine

Pour retrouver ses instincts de tueur, Gomis a donc besoin de se sentir désiré par son coach. Ca tombe bien, Franck Passi, entraîneur de l’OM, s’est dit très séduit par le profil de l’attaquant.

D’autant que pour l’OM, l’arrivée d’un buteur expérimenté comme Gomis serait une aubaine. Nul doute qu’il aura toute la confiance du staff et de ses partenaires.

 

4. Le sud dans le sang

Natif de la Seyne-sur-Mer, à 65 km de Marseille, Gomis a fait ses classes sur les terrains des Bouches-du-Rhône. C’est là qu’il a d’ailleurs croisé André Pierre Gignac, avec qui il a noué une grande amitié.

Bafé n’a jamais évolué à haut niveau dans le sud – hormis dans les équipes de jeunes de Toulon – mais il n’a jamais caché son attachement à la région. S’il ne peut encore rien révéler de sa future destination, la perspective de rejoindre l’OM semble lui tenir à coeur.

De retour en Ligue 1, à côté de chez lui et avec la confiance de son entraîneur, Bafétimbi Gomis a toutes les cartes en main pour relancer sa carrière.

Tu en veux encore ?

Euro terminé : 10 choses que tu vas pouvoir recommencer à faire à partir d’aujourd’hui

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.