US

Norvège-France : Les reactions

par

Pour son premier match à la tête de l’équipe de France, Laurant Blanc a connu la défaite fce à la Norvège (1-2). Malgrès ce resultat négatif, joueurs et sélectionneur ne sont pas déçus pour autant.

Blanc : « Beaucoup de choses. A chaud, je suis satisfait du jeu produit par l’équipe. Même s’ils ont eu peu de temps, les joueurs ont respecté que ce qui avait été mis en place, ils se sont procurés des occasions, ils ont eu la possession de balle… Maintenant, on sait très bien que c’est le résultat qui définit le reste. De ce point de vue-là, la déception est de taille ».

Ben Arfa «On a eu beaucoup plus d’occasions et la possession de balle. Ce n’était qu’un match amical mais on avait envie de gagner. C’est la première fois que beaucoup de joueurs évoluaient ensemble, c’est encourageant par rapport au jeu développé. Tout le monde a apporté sa qualité. On a essayé de jouer collectif tout en s’exprimant individuellement. C’est frustrant, à la fin du match on était déçu mais c’était un amical et ça sert à trouver de la cohésion pour la suite. Il y a plus de points positifs que négatifs.»

Mexès : «Je ressens beaucoup de déception. Perdre un match, ça ne fait jamais plaisir. On a perdu une bataille, mais pas la guerre. Et puis, c’était un match amical, on se consolera comme ça. On va vite penser au mois de septembre et aller de l’avant. Malgré tout, on a vu pas mal de belles choses. En première période, ça s’est très bien passé. Pareil en début de deuxième… On savait qu’on n’était pas à l’abri d’un contre-pied norvégien. Peut-être qu’on a trop reculé après avoir ouvert le score. Ça se termine par une défaite, c’est malheureux, mais on est sur la bonne voie.»

Rami : «J’étais un peu tendu parce que c’était ma première sélection. Avant le match, on s’était dit qu’il fallait se faire plaisir et avancer. On reste des compétiteurs. On avait envie de commencer par une victoire, au pire un nul. Ça n’a pas été le cas. Il va falloir apprendre de ce match-là. J’ai des regrets sur mes coups de pied offensifs. J’aurais bien aimé mettre une petite tête. On a pris deux buts, je suis déçu.»

Nasri : «En terme de jeu et d’envie, c’est quand même très encourageant. On a toujours gardé la même ligne directrice : ressortir balle au pied, avoir du mouvement, jouer dans les intervalles. C’est ce qu’il faut faire pour avoir des résultats dans le futur. Pas mal de joueurs étaient encore en pleine phase de reprises. Peut-être que l’aspect physique a un peu faussé le résultat. Il faut surtout prendre en compte le jeu proposé. Personnellement, j’ai pris énormément de plaisir».

 Hoarau : «C’est un sentiment mitigé. D’un côté, je suis content d’avoir fêté ma première sélection. C »est un rêve qui s’est réalisé. De l’autre, il y a le résultat qui fait un peu tâche sur le tableau. Il faut prendre du recul. C’était un combat qu’on perd aux points à la fin, mais il y a eu de bonnes choses. Même si on savait que ce serait compliqué, on a essayé de prendre un maximum de plaisir. Dommage qu’on perde. Il va falloir continuer à bosser».

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.