US

Mandzukic, Verratti, Pogba : Les indiscrétions mercato du 25 juillet 2016

par

Alors que le mercato estival bat son plein, les rumeurs de transferts sont nombreuses. Voici le récap du jour.

On y croit

Barré par l’arrivée de Gonzalo Higuain, Mario Mandzukic pourrait rebondir du côté de West Ham. Des discussions seraient en cours. Le Croate serait séduit à l’idée de travailler avec son compatriote, Slaven Bilic (Vecernji)

Mis de côté par Zidane, Jesé Rodriguez serait suivi par Las Palmas, le Betis Seville et l’Espanyol Barcelone. Mais le salaire du joueur bloquerait les négociations. Son agent pourrait lui trouver un point de chute en Bundesliga ou en Premier League (AS)

Le FC Barcelone n’a pas hésité à révéler que Luciano Vietto serait bel et bien le joueur ciblé pour renforcer leur attaque. Le recrutement du joueur passé par Villarreal pourrait se conclure aux alentours de 22M€ (Mundo Deportivo)

On y croit pas

Le Real Madrid aurait décidé de se lancer sur la piste menant à Marco Verratti. Florentino Perez aurait prévu de formuler une première offre dont le montant n’est pas connu. Mais une chose est sûre, les dirigeants parisiens ne sont pas vendeurs (Fichajes)

Paul Pogba attendrait une offre du Real Madrid avant de s’engager avec Manchester United. Mais Florentino Pérez évaluerait le joueur à 85M€. Il ne serait donc pas disposé à offrir 120M€ à la Juve contrairement à Manchester (ABC)

A la recherche d’un buteur compétitif pour la Ligue des Champions, le PSG avait fait d’Icardi l’un de ses priorités. Mais le directeur sportif de l’Inter Milan vient d’éteindre définitivement la piste en déclarant que : « Mauro n’est pas à vendre, il est notre capitaine ». (Calciomercato)

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.