US

lIturbe, Adriano, Ménez et Moreno pour Liverpool?

par

Malgré sa victoire 3-0 sur le terrain de Manchester United et son bon classement, la direction de Liverpool aimerait renforcer un peu plus son effectif. Alors qu’Aly Cissokho ne semble pas avoir convaincu son monde, les Reds devraient se mettre en quête d’un nouveau latéral gauche et pourquoi pas Adriano, comme l’indique TalkSport. Actuellement barré au FC Barcelone, le joueur également suivi par le PSG, pourrait être recruté pour 7 millions d’euros.

Mis à part l’international auriverde, la direction de Liverpool aurait également coché le nom de l’espagnol du FC Séville, Alberto Moreno. Sous contrat jusqu’en juin 2018, il sera, cependant, beaucoup plus cher que son homologue catalan. Surtout au vue de la concurrence qu’il y a sur ce dossier (Real Madrid, Manchester United,…).

Mis à part un latéral gauche, c’est un joueur offensif qui pourrait débarquer sur les bords de la Mersey. En effet, actuellement prêté par Chelsea, Victor Moses ne devrait pas s’éterniser à Liverpool, surtout au vue de son statut (15 apparitions en championnats dont 6 titularisations seulement). De ce fait, les anglais souhaiteraient engager assez rapidement un joueur capable de le remplacer et aurait deux noms en tête.

Actuellement prêté à l’Hellas Vérone, l’ailier argentin Juan Iturbe intéresse de plus en plus la direction britannique, selon Metro, mais le FC Porto réclame une petite fortune pour leur pépite (15 millions d’euros environ). Une somme qui pourrait être jugée excessive et donc diriger les Reds vers leur seconde piste, beaucoup moins onéreuse puisque le joueur arrive en fin de contrat au PSG. Il s’agirait de Jérémy Ménez, d’après le Daily Express.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.