US

Dembélé peut-il déjà quitter le Barça ?

par

Avec l’arrivée de Malcom au Barça, les places dans le trident offensif du Barça risquent de coûter cher.

Avec un Lionel Messi et un Luis Suarez que l’on imagine intouchable, Coutinho, Dembélé et Malcom vont se disputer la dernière place. Mais visiblement, le français ne souhaiterait pas faire partie de cette concurrence.

En effet, selon Helena Condis, journaliste pour la Cadena Cope, Ousmane Dembélé songe à partir du Barça.

Pour la journaliste qui se montre catégorique dans ses tweets, deux éléments sont des facteurs qui expliquent le vœu de Dembélé.

Premièrement, l’arrivée de Malcom qui sonne comme un manque de confiance envers lui. Ensuite, le joueur vivrait mal le fait que Valverde ne l’ait pas félicité pour sa victoire au Mondial, alors qu’Umtiti a eu le droit à un message, .

En conséquence, il espère que son rôle dans l’équipe sera clarifié et qu’il y jouera un rôle important.

Toutefois, la journaliste a soufflé le chaud et le froid sur cette rumeur. Une heure après, elle affirmait dans un nouveau tweet que le Barça a transmis un message à Dembélé pour lui assurer qu’il est intransférable et que le club compte énormément sur lui.

Le club voit Malcom et Dembélé comme deux joueurs très différents d’un point de vue tactique.

Si l’on s’en tient à ces informations, le Barça devrait donc conserver Dembélé, et Valverde devrait faire jouer la concurrence ou trouver une solution pour faire jouer les deux en même temps.

Quoi qu’il en soit, le retour du champion du Monde dans l’effectif catalan sera évidemment scruté.

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.