US

Les 10 joueurs les plus chers du monde

par

Le CIES (Centre International d’Etude du Sport) a publié hier la liste des 120 joueurs les plus chers du monde, ceux pour lesquels les présidents de clubs casseraient leur tirelire.

Voici le top 10, qui comporte quelques surprises :

10 – Gareth Bale (Real Madrid) : 60 M€

Le Real a-t-il surpayé le prodige gallois ? Joueur le plus cher de l’histoire avec un transfert estimé à près de 100 M€ en provenance de Tottenham lors de l’été 2013, Bale n’est pourtant que 10ème de cette liste prestigieuse (notamment en raison de blessures à répétition). Ce montant semble toutefois un peu faible, pas sûr que Florentino Pérez n’accepte de le céder à ce prix-là…

9 – Alexis Sánchez (Arsenal) : 61 M€

Arrivé en provenance du FC Barcelone en juillet 2014 pour 38 M€, le Chilien fait à lui seul le bonheur des supporters d’Arsenal cette saison. Sans ses exploits à répétition, les Gunners participeraient sans doute à la lutte pour la relégation. On espère simplement qu’il finira la saison en bonne état, les joueurs d’Arsène Wenger étant célèbres pour leurs os de cristal (Big up, Abou).

8 – Francesc Fàbregas (Chelsea) : 62 M€

Wenger n’a pas voulu voir le prodige espagnol revenir au bercail, Mourinho a donc sauté sur l’occasion : Cesc est aujourd’hui devenu indispensable à Chelsea dans un rôle de meneur de jeu qui lui convient à merveille (meilleur passeur décisif en Europe). Quand on pense qu’il a joué en pointe en équipe nationale… Quel gâchis.

7 – Raheem Sterling (Liverpool) : 63 M€

Sans doute le moins connu de ce top 10 (en même temps, avec un prénom pareil…), Sterling porte à lui tout seul l’attaque de Liverpool depuis le départ de Luis Suárez. Attendez, on me fait signe que Balotelli pourrait lui voler la vedette… Ah non, finalement.

6 – Sergio Agüero (Manchester City) : 65 M€

Encore un joueur de Premier League ? En même temps, comment envisager un classement des joueurs les plus chers sans un représentant du champion en titre. Le gendre de Diego Maradona mérite de figurer à cette place, malgré une Coupe du Monde 2014 bien pâlichonne.

5 – Paul Pogba (Juventus) : 72 M€

Cocorico, enfin un Français dans ce top ! Pogba est également le seul représentant du Calcio, il est vrai en perte de vitesse depuis plusieurs années. Sa marge de progression étant encore considérable, on peut sans problème l’imaginer intégrer le podium du classement lors des années à venir.

4 – Diego Costa (Chelsea) : 84 M€

Après une Coupe de Monde 2014 catastrophique pour l’Espagne, beaucoup d’observateurs pensaient que Diego Costa peinerait à s’acclimater au rugueux football anglais. Quelques mois et de nombreux buts plus tard, l’attaquant a fait taire ceux qui doutaient encore de lui.

3 – Eden Hazard (Chelsea) : 99 M€

Encore un représentant des Blues ! Quand on pense que Mourinho pleurniche régulièrement à cause d’un effectif trop limité… Arrivé en provenance de Lille lors de l’intersaison en 2012, le prodige Belge manque terriblement à la Ligue 1. Le Paris Saint-Germain a bien tenté de le faire revenir, mais pour le moment, les dirigeants londoniens demeurent inflexibles.

2 – Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : 133 M€

Le Ballon d’Or en titre a pleinement amorti les 94 M€ de son transfert record en 2009. CR7 affiche des statistiques iréelles depuis son arrivée au Real : plus d’un but par match en moyenne, on pensait ce genre de performance impossible depuis les années 50 (à l’époque, il faut dire qu’un score de 7 à 4 ne choquait personne).

1 – Lionel Messi (Barcelone) : 220 M€

Que dire sur le prodige argentin ? Quadruple Ballon d’Or, Messi règne sur la planète football et est déjà considéré comme le meilleur joueur de l’histoire à seulement 27 ans. Même si un club richissime était disposé à mettre 200 M€ sur la table, les dirigeants blaugrana n’auraient aucun intérêt à se séparer de leur perle, bien partie pour effectuer l’intégralité de sa carrière au Barça !

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.