US

Lens : Faupala va partir !

par

Jeune attaquant de l’équipe de France U18, David Faupala (17 ans) va bientôt quitter le Racing Club de Lens. En effet, si son transfert à Watford l’été dernier n’avait pu aboutir, cela n’était que parti remise pour celui qui a récemment parié contre son équipe face au LOSC !

Un geste qui lui aura valu de nombreuses critiques de la part des supporters Sang et Or, mais le jeune attaquant s’est défendu sur internet : «Je tiens à rappeler aux supporters lensois que je n’ai rien commis d’illégal, n’étant pas un joueur professionnel, les paris ne sont pas interdits (…) D’autre part,lorsque j’ai voulu quitter le RC LENS en fin de saison dernière (contre de grosses indemnités dont le club aurait bien besoin aujourd’hui) le club m’en a empêché tout en me faisant comprendre quotidiennement depuis qu’il ne compte pas sur moi à l’avenir. Je quitterai donc le RC LENS libre en fin de saison et malheureusement sans regret.»

Quoi qu’il en soit, cette polémique n’a guère plu à Gervais Martel qui réclame des sanctions ! « Le Racing club de Lens a pris connaissance du comportement et des propos intolérables tenus par son joueur David Faupala sur les réseaux sociaux. La LFP a confirmé ce jour au club qu’elle se saisissait du dossier et que le joueur serait rapidement convoqué en commission de discipline pour répondre d’actes contrevenant aux dispositions du code du sport, des règlements généraux de la FFF et de la charte du football professionnel.  Le club demeure dans l’attente d’une éventuelle sanction de la commission de discipline de la LFP avant d’entamer une procédure disciplinaire à l’encontre du joueur » a précisé le club nordiste dans un communiqué.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.