FR

Le mercato de Saint-Etienne sera agité !

par

Malgré une belle saison, l’AS Saint-Etienne pourrait ne pas retenir ses meilleurs éléments à l’issue de la saison. En effet, des joueurs comme Ruffier, Aubameyang ou encore Brandao ne devrait pas être conservés. En effet, si les deux premiers sont de plus en plus courtisés, le troisième ne supporte plus les critiques et les moqueries et aimeraient rentrer au Brésil.

Au rayon du gardien de but, la direction de l’ASSE aurait trois noms en tête pour remplacer l’ancien monégasque, Stéphane Ruffier. Selon le magazine But ! la cellule de recrutement des Verts aurait d’ores et déjà inscrit trois noms sur sa short-list. Il s’agirait de ceux de Yohan Thuram-Ulien (Troyes), Nicolas Douchez (PSG) et Benoît Costil (Rennes). A noter que Simon Pouplin (Sochaux) serait également suivi.

Au niveau de l’attaque, deux joueurs sont donc attendus dans le Forez afin de remplacer l’artilleur gabonais et son coéquipier brésilien. D’après But !, pour remplacer Brandao, les stéphanois penseraient toujours à Anthony Modeste, l’attaquant de Bordeaux, actuellement prêté à Bastia. L’autre piste des Verts mèneraient à Andreas Cornelius, le jeune avant-centre danois du FC Copenhague.

Mis à part ces deux postes, l’actuel 4ème de Ligue 1 pourrait également chercher à renforcer leur milieu de terrain avec notamment l’ailier de Nancy, Djamel Bakar qui sera libre en juin prochain, ou encore Carlos Sanchez, le milieu colombien, actuellement prêté à Valenciennes par le CS Deportes Club. A noter que le premier a déjà été contacté cet hiver et serait toujours en négociations avec l’ASSE.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.