« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

La lettre de Bielsa à Labrune !

On a du mal à y croire et pourtant Marcelo Bielsa n’est plus l’entraineur de l’OM. En effet, El Loco n’aurait pas apprécié l’attitude de ses dirigeants qui ont tenté de modifier certains points du contrat qu’il aurait dû prochainement signer. Lors de sa dernière conférence de presse donc, l’argentin a tenu à rendre public sa lettre afin de se justifier.

« M. Labrune

Je vous communique aujourd’hui que je ne continuerai pas à être l’entraineur de l’Olympique de Marseille. Je voudrais vous expliquer les motifs de mon départ. Je rends publique cette lettre parce que je considère qu’il est nécessaire d’expliquer ma position. Si vous voulez que nous donnions une conférence de presse, je peux l’accompagner.

Après une série de rencontres qui se sont passées lors des mois de mai, juin et juillet, nous avons réussi à trouver un accord sur les termes d’une prolongation pour les saisons 2015-2016 et 2016-2017 du contrat qui s’était terminé le 1er juillet 2015. (…) Depuis mi-juillet, même si tout n’avait pas été officiel, tous les membres du staff que je conduis, nous travaillions en pensant que tout était clair et qu’il ne manquait plus que la réception des contrats imprimés.

Mercredi dernier, j’ai été convoqué par le directeur général du club Philippe Pérez à une réunion à laquelle a également participé l’avocat Igor Levin, représentant de Margarita Louis-Dreyfus. Ils m’ont informé qu’ils voulaient changer quelques points de l’accord que nous avions déjà trouvé. Tous les deux ont dit qu’ils avaient le pouvoir pour assumer ces positions. J’ai pris en compte tous les changements qu’ils voulaient mettre dans le contrat.

Après cette réunion, j’ai pris la décision que je suis en train de vous donner. Même si je pense que vous ne le vouliez pas, ce qu’il s’est passé fait partie de votre domaine d’autorité. Je ne sais si vous avez consenti ou si vous l’ignoriez. Comme vous le savez, j’ai refusé plusieurs offres importantes parce que je voulais rester à Marseille. Je ne regrette pas d’avoir fait ce que j’ai fait parce car je l’ai fait avec beaucoup d’enthousiasme. J’étais très attiré par ce projet. Je me suis adapté ces derniers temps aux variations constantes du projet sportif mais après trois mois de discussion et à deux jours du début de la compétition officielle, je ne peux pas accepter la situation d’instabilité qu’ils ont provoquée en voulant changer les termes du contrat.

Ma position est donc de ne pas continuer à travailler avec vous. Elle est définitive. Le travail en commun exige un minimum de confiance que nous n’avons plus. Je ne voulais pas toucher la préparation du match contre Caen, voilà pourquoi j’ai attendu avec de parler de cette lettre (…). Je vous remercie d’avoir pensé à moi pour diriger l’Olympique de Marseille. J’ai travaillé avec de grands footballeurs. J’ai pu profiter du Vélodrome et don incroyable public.

Je vous salue. »

par :