US

Kadir et Beauvue vers l’OM?

par

Annoncé depuis plusieurs semaines du côté de l’OM, Foued Kadir se rapprocherait à grand pas de l’actuel 3ème de Ligue 1, comme l’a indiqué le joueur de Valenciennes : « Je ne pourrai pas dire si ça va se faire mais il y a des contacts concrets et des échanges avec mon agent. Tant que ce n’est pas fait, je suis valenciennois à 100%. Mais si ça peut se faire, tout le monde trouvera son bonheur. Je n’ai jamais caché que j’étais Marseillais de cœur. J’en ai envie c’est clair. Il y aussi d’autres possibilités comme Mönchengladbach en Allemagne. Mais ma priorité, c’est Marseille. Je n’oublie pas tout ce que j’ai vécu depuis trois ans et demi ici. Ce serait plaisant que VA y gagne dans l’affaire. En plus, je connais bien Fanni et Gignac, des amis d’enfance. La CAN ? Si je dois signer à Marseille, c’est qu’ils sont sûrement d’accord. »

 

Les président des deux clubs ont d’ailleurs confirmé le possible transfert, à commencer par Vincent Labrune : « Le mercato d’hiver n’est jamais très palpitant. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas prévu de vendre de joueurs, en revanche, nous avons prévu de recruter un gardien de but et un ou deux joueurs offensifs. Dont un qui pourrait être Foued Kadir. » Son homologue nordiste, Jean-Raymond Legrand, confirme quand à lui des contacts : « Foued n’est pas intransférable. Son bon de sortie est toujours en vigueur. Donc, bien sûr qu’on a accepté le principe de discuter. Maintenant, il reste quelques détails à négocier pour finaliser. Je vais être honnête avec vous. Son transfert est imminent. Si tout se passe bien, Foued devrait signer dans quelques jours. »

 

Mis à part Foued Kadir, la direction olympienne n’aurait pas abandonné la piste menant à Claudio Beauvue, d’après L’Equipe. Formé à Nantes, l’attaquant de Châteauroux, sous contrat jusqu’en juin 2015, disposerait d’une clause libératoire de 750 000 euros.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.