US

Lacazette, Mahrez, Draxler : Les indiscrétions mercato du 3 août 2016

par

Alors que le mercato estival bat son plein, les rumeurs de transferts sont nombreuses. Voici le récap du jour.

On y croit

Annoncé sur le départ, Alexandre Lacazette aurait enfin trouvé preneur. Arsenal aurait trouvé un terrain d’entente pour un éventuel contrat avec le joueur. Ne manque donc que l’accord de Jean-Michel Aulas (International Business Times)

Sous contrat avec Wolfsburg, Julian Draxler aurait demandé son transfert : « Je me suis exprimé clairement auprès l’entraîneur après l’Euro et je lui ai dit que je voulais partir » . Arsenal et la Juventus seraient en embuscade sur ce dossier (Sky Germany)

Vicenzo Montella aurait glissé le nom de Josip Ilicic à ses dirigeants pour renforcer son secteur offensif. Lié à la Fiorentina, ce dernier pourrait faire ses valises mais pas à n’importe quel prix. Le Milan AC devra débourser 15 M€ (The Telegraph)

On n’y croit pas

Annoncé proche d’Arsenal, Riyad Mahrez pourrait finalement rester à Leicester. Arsenal serait tenté d’économiser les 50 M€ dédiés à l’Algérien en misant un joueur qui figure dans l’effectif : Alexander Oxlade-Chamberlain (The Sun)

En difficulté à Liverpool, Mario Balotelli pourrait rebondir à l’Ajax Amsterdam. Mais les Néerlandais ne souhaitent l’accueillir qu’à condition qu’il accepte une baisse de salaire. Autant dire qu’il n’a pas encore quitté les bords de la Mersey (Gazzetta dello Sport)

A la recherche d’un milieu de terrain, l’OM s’est vu proposer Didier Digard par le Bétis Séville. Néanmoins, les Marseillais ne seraient pas intéressé par le profil de l’ancien niçois et priviligieraient la piste Flamini (La Provence)

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.