US

Bale, Fabregas, Hart : Les indiscrétions mercato du 29 août 2016

par

Alors que le mercato ferme dans deux jours, les rumeurs de transferts sont nombreuses. Voici le récap du jour.

On y croit

Pas dans les plans d’Antonio Conte à Chelsea, Cesc Fabregas chercherait une porte de sortie. L’Espagnol serait sur les tablettes de l’Inter MilanReste à savoir si le joueur est intéressé par ce nouveau défi (La Gazzetta dello Sport)

Joe Hart pourrait bien rejoindre le Torino. Le portier britannique préférerait rejoindre le Toro, plutôt que de rester en Premier League. Une prise en charge de 70% de son salaire par les Skyblues est évoquée (The Guardian)

Disposant d’un bon de sortie, le défenseur Marcel Tisserand pourrait quitter l’AS Monaco. Watford aurait décidé de mettre les 5M€ réclamés par le club de la Principauté. Le transfert pourrait être officialisé demain (Le10Sport)

On n’y croit pas

Manchester United envisagerait de recruter Gareth Bale l’année prochaine. Pour convaincre le Real Madrid de lâcher le Gallois, la somme de 120M€ serait évoquée. Mais les Reds Devils devront commencer par retrouver la Ligue des Champions pour l’envisager (Daily Express)

Mario Balotelli serait toujours dans le viseur de Palerme. Le président Rosanero Maurizio Zamparini est un grand fan de l’attaquant italien et rêverait toujours de le signer. Seul hic, le salaire du joueur qui est estimé à 5,8M€ par an à Liverpool (La Gazzetta dello Sport)

Annoncé sur le départ, Nabil Dirar a fait l’objet d’une première offre de transfert. La Lazio Rome aurait offert 5M€ pour le joueur de l’ASM. Une somme refusée par les dirigeants monégasques qui ont fixé la barre à 7M€ (GianlucaDiMarzio.com)

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.