US

Honda, Ljajic et Poli au Milan? Robinho out?

par

Alors que Carlos Tevez a filé sous le nez du Milan AC, faute de liquidité, les dirigeants Rossonero comptent bien céder leur attaquant brésilien Robinho dans les prochains jours pour pouvoir recruter.

A noter qu’un transfert du brésilien vers Santos serait toujours d’actualité. La dernière offre des brésiliens seraient de 6 millions d’euros. Néanmoins, les milanais souhaitent plus et les demandes du joueur sont trop élevées pour la direction auriverde. Une situation qui agace le président de Santos, Luis Alvaro de Oliveira.

« A l’heure actuelle, il y a un écart significatif qui empêche la réalisation de l’opération. Milan demande beaucoup et le joueur a fait une demande pour ses émoluments, qui ne ne nous semble pas raisonnable. Nous n’avons pas l’intention de répondre à ses attentes : nous parlerons une fois que Milan reviendra à la réalité. »

Au rayon des arrivées, les Rossonero cibleraient trois joueurs et notamment Keisuke Honda, l’ailier du CSKA Moscou, Andrea Poli, le milieu de la Sampdoria et Adem Ljajic, l’attaquant de la Fiorentina, si l’on en croit les médias transalpins.

Le transfert du japonais pourrait, par ailleurs, être officialisé d’ici peu, tandis que les Rossoneri auraient trouvé un terrain d’entente financier avec la Sampdoria de Gênes pour le transfert du milieu de terrain international italien contre 3 millions d’euros et la moitié des droits de Bartosz Salamon. En ce qui concerne le serbe, Sportmediaset rapporte un possible échange avec Urby Emmanuelson, ainsi qu’une somme estimée à 10 millions d’euros.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.