US

Franck Ribery: L’année de la consécration ?

par

Franck Ribery: L’année de la consécration ?

Grand habitué des rubriques transferts, Franck Ribery anime, depuis quelques semaines, davantage les quotidiens sportifs que le côté gauche de la pelouse de l’Allianz Arena. La faute au mégalomane Florentino Perez qui aura fait des pieds et des mains pour obtenir le transfert de « Kaiser Franck », la faute également à des pépins physiques l’ayant perturbé dans sa préparation.

Ribery qui fait du surplace, voilà une situation inconnue depuis l’époque du Stade Brestois, avant son explosion au FC Metz. En l’espace de six mois en Lorraine, il étale sa classe à travers toute la France et signe dès le mois de Janvier à Galatasaray. Les supporters turcs en deviennent vite fous, on comprend mieux leur colère quand six mois plus tard, Ribery quitte Istanbul pour ramener sa petit famille à Marseille.

A l’OM, Ribery explose véritablement. Auteur d’une première saison fabuleuse sous le maillot phocéen, « Ti-Frank » lance le raz de marée Ch’ti en France bien avant Dany Boon. Le plébiscite est unanime et à quelques semaines de la Coupe du Monde, Domenech décide enfin d’accorder sa confiance à Ribery. Il ne le décevra pas. Ribery devient le chouchou de Zizou et gagne sa place sur le flanc droit du milieu des Bleus, il inscrira en huitièmes de Finale face à l’Espagne un but capital qui le fait entrer directement dans la catégorie des immenses joueurs.

A l’issue de la Coupe du Monde, il hésite à quitter Marseille pour disputer la Ligue des Champions, il consent finalement à faire une deuxième saison à l’OM sous la pression du staff et des supporters. Il contribue grandement à ramener l’OM en Ligue des Champions et profite de son bon de sortie pour rejoindre le grand Bayern de Munich. En Allemagne, Ti-Frank devient Kaiser Franck. En moins d’un mois il s’impose comme le danger numéro un des bavarrois.

Icône publicitaire, il apparait sur d’immenses visuels de son sponsor Nike placardé dans toute l’Allemagne grimé en Roi de la Bavière. Incroyablement populaire, Ribery manie également à merveille l’auto-dérision, on l’a notamment vu dans un spot publicitaire Nike vanter les mérites de ses nouvelles chaussures fluos dans un remake de La Panthère Rose. Star absolue de la Bundesliga, Ribery apparait donc logiquement dans la nouvelle campagne « fais la diff » de Nike.

Cette saison, « la diff » Ribery devra justement la faire dans une nouvelle position, celle de Numéro 10. La position qu’occupait son ami et idole Zinedine Zidane, Van Gaal lui donne donc les clés du jeu, une belle preuve de confiance de la part d’un entraineur expérimenté et bien conscient de l’immense talent du français capable de déverrouiller un match sur une occasion, une accélération, une inspiration.

Prétendant au Ballon d’Or, le numéro 7 du Bayern en a fait un objectif de carrière, avec Wayne Rooney et d’autres joueurs qui « font la diff », il devrait continuer d’allier spectacle et efficacité pour le plus grand plaisir des supporters.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.