MD

Finale LDC Real-Atletico Madrid : le prono de la rédac’ !

par

Pour la première fois de son histoire, la Champions League nous offre un derby en finale ! Lisbonne accueille ce soir un choc 100% madrilène pour une affiche qui sent le soufre !

Après la lecture de notre article vous aurez toutes les cartes en main pour parier judicieusement sur le vainqueur de cette confrontation fratricide.

Si vous avez une piécette à miser, c’est le moment ! PMU propose justement un bonus de 250€ pour tout nouvel inscrit. Ne manquez pas cette opportunité !

Le pronostic de la rédac’

Real Madrid – Atletico Madrid : 1-1, 3-5 aux tirs aux buts

Un match serré en perspective entre deux voisins qui se connaissent très bien est à prévoir.

Le défi physique imposé par les Colchoneros risque de nous offrir une partie hachée où les coups de pieds arrêtés seront déterminants.

La soirée va s’éterniser et emmener les 22 acteurs au bout de la nuit, jusqu’à la loterie des tirs aux buts.

Dans le duel final entre Thibault Courtois et Iker Casillas, c’est le jeune belge qui en sortira vainqueur, permettant ainsi à l’Atlético Madrid de remporter la première C1 de son histoire.

Un cadeau sublime avant de retourner à Chelsea.

Décima ou dépucelage ? Quelques chiffres

Le Real court après une dixième Champions League depuis 2002 tandis que l’Atletico dispute la deuxième finale de son histoire, 40 ans après avoir échoué face au Bayern.

Les 2 représentants de la capitale espagnole n’ont jamais été mis réellement en danger depuis le début de la compétition.

Le Real et l’Atletico totalisent le plus gros nombre de points obtenus en phase de poules avec 16 unités.

Les Colchoneros n’ont pas perdu de match lors de leur campagne européenne et présentent un bilan de 9 victoires et 3 matchs nuls.

Les Merengues comptent 10 victoires, 1 nul et 1 défaite.

Il est aussi à noter que les Merengues ont mis à la porte le Borussia et le Bayern, les 2 finalistes de la saison dernière.

L ‘Atletico est la défense la plus solide de la compétition avec seulement 6 buts encaissés.

Le Real possède quant à lui la meilleure attaque de la compétition avec 37 buts inscrits, dont 16 pour le seul Cristiano Ronaldo.

On peut donc légitimement affirmer que ce sont les 2 meilleures équipes européennes de la saison 2013-2014 qui s’affrontent ce soir.

Si l’Atletico est le nouveau champion d’Espagne, c’est le Real qui a triomphé en Coupe du Roi. C’est donc quoi qu’il arrive un doublé historique qui en jeu.

Les 2 équipes se sont affrontées à 4 reprises en 2013-2014. En Liga, les Colchoneros ont pris 4 points sur 6 à leurs rivaux avec une victoire 1 à 0 à Bernabeu et un match nul 2-2 au Calderon.

Mais la Casa Blanca a pris le dessus en demi finale de la Copa del Rey en s’imposant 3-0 et 2-0.

La finale de tous les contrastes

A gauche, les Matelassiers, endettés et sans le sou, et dont les maîtres mots du coach Diego Simeone sont travail et humilité. Une équipe à l’image de ses supporters, besogneuse, rugueuse, mais aussi capable d’enchanter les spécialistes avec un collectif possédant un incroyable bagage technique. L’Atletico prouve que son centre de formation est à classer parmi les meilleurs en Europe et prie pour que son arme fatale, Diego Costa, soit en état de jouer.

A droite, le grand Real Madrid, ses millions et ses stars. Le danger vient de partout tant les individualités Merengues sont au-dessus du lot. Cristiano Ronaldo sera néanmoins confronté à un mauvais souvenir car il retrouve le stade de la Luz, enceinte dans laquelle il a perdu la finale de l’Euro 2004 face à la Grèce. De son côté, Karim Benzema, blessé, est en ballotage défavorable pour débuter. A noter la suspension du métronome et chef d’orchestre du jeu madrilène Xabi Alonso.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.