« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Eto’o et la rumeur ouzbèke

La rumeur tranche avec les nombreux bruits qui courrent le marché des transferts. Le club leader du championnat d’Ouzbékistan, la fédération et la presse de ce pays d’Asie centrale, tous sont persuadés que l’attaquant camerounais du FC Barcelone Samuel Eto’o va «signer un contrat d’un an» à Kuruvchi et, comme l’espère l’entraîneur russe de ce club de la capitale, Tachkent, «qu'(il) nous aidera beaucoup dans la Ligue des champions d’Asie». Cette perspective, démentie dans un rire par le chargé de presse du Barça, est alimentée par de nombreux détails. La date d’arrivée d’Eto’o (le 17 juillet), un fac-similé de son passeport sur le site de la fédé, sans oublier le montant du transfert, 40 millions d’euros, selon la presse. Un gag ?

Eto’o pourrait également servir de monnaie d’échange contre Adebayor puisqu’on le sais le togolais a tapé dans l’oeil des dirigeants catalans.

par :