US

Dossier OL : Un mercato made in Ligue 1 ?

par

Depuis plusieurs saisons, la formation de l’Olympique lyonnais nous a habitué à recruter les meilleurs joueurs de Ligue 1 et cela ne devrait pas changer lors du mercato d’été 2010. En effet, les dirigeants lyonnais auraient déjà commencé à discuter avec certains clubs et joueurs.

Là où il devrait y avoir du mouvement, c’est dans le secteur defensif rhôdanien. Les dirigeants lyonnais seraient à la recherche d’un défenseur central et d’un latéral droit afin de pallier le probable départ de François Clerc. Concernant le premier poste, la priorité se nomme Adil Rami. Le lillois devrait bénéficier d’un bon de sortie de la part de ses dirigeants contre un chèque de 12 millions d’euros. Pour s’attacher les services du joueur du LOSC, Jean-Michel Aulas et son équipe devront se montrer assez rapide car l’Olympique Marseille en aurait fait sa priorité également.

Autre joueur défensif sur les tablettes, il s’agit du jeune Eliaquim Mangala. Âgé de tout juste 18 ans, le défenseur central et milieu défensif du Standard Liège est considéré comme un trés bon espoirs à son poste. L’Olympique Marseille et Arsenal le surveilleraient également de trés près. Concernant l’indemnité de transfert, une offre de 10 millions d’euros pourrait faire l’affaire. Mais une chose est sûre, le joueur ne sera pas transféré lors du mercato d’hiver.

Ensuite concernant le poste de latéral droit, la priorité lyonnaise se nomme Mouhamadou Dabo. Libre au mois de juin prochain, le stéphanois pourra négocier avec son futur club dès le mois de janvien prochain. Selon un proche du dossier, le joueur et l’OL auraient déjà entamé des discussions depuis quelques semaines déjà. Le joueur stéphanois aurait même déjà accépté les termes d’un futur contrat. En cas de non venue de Dabo, les lyonnais pourraient alors se pencher sur le rennais Rod Fanni.

En ce qui concerne le milieu de terrain, un nom reviendrait avec insistance du côté de l’Olympique Lyonnais, il s’agit de Moussa Sissoko. Auteur d’une première partie de saison somptueuse avec le Toulouse Football Club, le jeune joueur est aujourd’hui courtisé par de nombreux clubs européens (Inter, Bayern Munich, Man City). Si ses performances sont au même niveau jusqu’en fin de saison, sa cote devrait exploser, d’autant qu’il vient de prolonger son contrat jusqu’en 2013 avec le TFC.

Pour finir passons au secteur offensif où deux noms sont évoqués : André-Pierre Gignac et Loïc Remy. Concernant le premier, tout le monde se souvient de ce feuilleton interminable entre les deux parties. Toulouse l’avait finalement emporté en prolongeant le contrat de son buteur mais en lui accordant un bon de sortie pour la fin de saison. Auteur d’une première partie de saison moyenne, l’ancien Merlus avait vu sa cote baisser légerement mais sa présence en équipe de France et probablement à la Coupe du Monde la laisse intacte. Concernant l’indemnité de transfert elle pourrait tourner autours de 15-20 millions d’euros.

En ce qui concerne maintenant Loïc Remy, tout pourrait aller très vite. Claude Puel en a fait sa priorité pour succeder à Sidney Govou qui est libre en fin de saison. Mais l’arrivée du niçois pourrait intervenir dès cet hiver. En effet, Arsenal et l’Olympique Marseille suivraient de près les performances du niçois. Le club phocéen pourrait formuler une offre dans les semaines qui viennent car Didier Deschamps est peu satisfait des performances de Fernando Morientes. Les dirigeants lyonnais qui possédent une clause prioritaire sur le joueur devront alors s’aligner sur l’offre et convaincre Loïc Remy de revenir dans son club formateur.

Une chose est sûre, avec tout ces noms, l’Olympique Lyonnais va devoir une nouvelle fois sortir le carnet de chèque pour finaliser toutes ces pistes. N’oublions pas également que les emissaires lyonnais regardent beaucoup le marché brésilien depuis quelques semaines.

Ainsi, Douglas Costa (Gremiio), Neymar (Santos), Kleber (Cruzeiro), Richarlyson (Sao Paulo) et Texeira (Vasco da Gama) auraient été supervisé à plusieurs reprises.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.